REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

Dossier: lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges

Date article mercredi 13 septembre 2017 Type presse Dossier de presse

 

La  restauration dans les collèges : priorité à la lutte contre le gaspillage alimentaire et au développement des circuits courts 

 

 Dans son projet C@P 25, le Département du Doubs s’est engagé à inclure dans ses politiques publiques l’ambition d’un développement durable faisant l’objet de différentes actions.

 

 

La réduction du gaspillage alimentaire : un défi quotidien 

 

Chaque année, environ deux millions de repas sont fabriqués dans les collèges du Doubs.

 

 La loi impose le tri à la source et la valorisation des bio-déchets pour les structures qui produisent plus de 10 tonnes de bio-déchets et 60 litres de déchets d’huiles alimentaires par an. Chaque établissement doit donc connaître son propre gisement de bio-déchets et mettre en place une stratégie de lutte contre le gaspillage alimentaire. Cet enjeu est d’autant plus important qu’une évaluation de 2015 a révélé que 300 tonnes de nourriture sont perdues chaque année au niveau des collèges dans le Doubs. Pour 2017, il est prévu une nouvelle campagne de pesée qui concernera tous les collèges ; elle permettra d’actualiser cette donnée et de mesurer l’impact des actions notamment départementales engagées pour limiter ce phénomène.

 

 Le Département a en effet initié des actions dans les établissements, en priorité au niveau de ceux qui affichent un taux de déchets élevé. L’objectif est double :

 

  • sensibilisation et éducation des collégiens sur cet enjeu, en lien avec la  diététicienne.

  • mise en œuvre de moyens pour réduire la production des déchets des services de restauration,

     

    Il convient de souligner par ailleurs la poursuite de la démarche engagée en la matière par la collectivité dès l’année scolaire 2013-2014, sur les volets suivants :

 

  • les formations contre le gaspillage alimentaire, destinées aux cuisiniers,

  • l’évaluation du gisement de bio-déchets de chaque collège par des pesées effectuées sur une période de deux semaines,

  • la mise à disposition de tous les collèges de l’exposition « Le gaspillage alimentaire, c'est aussi ton affaire », inaugurée le 20 juin 2016 au collège de Châtillon-le-Duc,

  • l’amélioration progressive des aménagements des tables de tri et de plonge pour faciliter le tri et donc la valorisation des déchets.

  • la réponse à l’appel à projets lancé par l’ADEME* dans le cadre de l’opération nationale « 1 000 écoles contre le gaspillage alimentaire », avec la participation de 17 collèges,

    *Le projet ADEME s’articule autour de trois grands axes : sensibilisation des élèves aux problématiques environnementales du gaspillage alimentaire, formation des personnels, achat de proximité.

 

 « Cantine pour tous »

 

Afin de favoriser l’accès au service de restauration scolaire au plus grand nombre d’élèves, le dispositif « Cantines pour tous » a été reconduit dans C@P25. Avec ce dispositif, le Département prend en charge une partie de la dépense à la charge des familles (50 % du coût résiduel de la facture, après déduction du montant de la bourse nationale). Pour l’année scolaire 2016/2017, cette contribution de la collectivité s’est élevée à 439 949 € et a bénéficié à plus de 2 800 demi-pensionnaires (soit près de 19 % de l’effectif).

 

 

Des repas équilibrés de qualité

 

La collectivité, soucieuse de la santé des collégiens mène un travail d’envergure, avec l’appui de la diététicienne départementale, des chefs de cuisine et du laboratoire vétérinaire départemental, pour atteindre les objectifs de sécurité sanitaire, d’équilibre alimentaire et de consommation raisonnable qu’elle s’est fixée. Les plans de maîtrise sanitaire, les formations dispensées aux professionnels de la restauration et la charte qualité sont désormais appliqués dans chaque collège.

 

 

Développement de l’approvisionnement en produits agricoles locaux pour la fabrication des repas dans les collèges

 

Le Département du Doubs encourage les établissements à améliorer la qualité des prestations en ayant recours aux circuits courts et de proximité et éventuellement bio. Dans ce cadre, les collèges sont invités à recourir le plus largement possible à la plateforme Agrilocal pour l’achat de produits locaux. L’animation, la sensibilisation et la coordination effectuées par le Département et ses partenaires se poursuivent pour susciter et développer l’offre et la demande des produits locaux dans les services de restauration des collèges.