REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

vendredi 23 novembre 2018 Type presse Communiqué de presse Journée internationale pour l’élimination de la violence à l...

En 1999, l'Assemblée générale des nations unies a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion au problème de la violence à l’égard des femmes.

À travers ses compétences sur le champ des solidarités humaines, le Département est engagé au quotidien dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

L’engagement du Département se traduit par :

Un accompagnement par les travailleurs sociaux du Département

Les assistants sociaux des centres médico-sociaux (CMS) accompagnent au quotidien des femmes victimes de violence conjugale qui sont écoutées et accompagnées vers les services dédiés, dans le cadre d’une approche globale (logement, autonomie financière, parentalité, accompagnement psychologique, démarches devant la Justice, …).

Un partenariat entre le Département et la Police (et éventuellement la Gendarmerie) est actuellement en projet, en accord avec la Préfecture, pour organiser une relation fluide, rapide et personnalisée lorsque des personnes, et notamment des femmes victimes de violence, ont besoin d’un accompagnement social.

Un partenariat spécifique avec la Gendarmerie concernant les violences intra-familiales ;

Le Département a conclu un protocole avec la Gendarmerie qui organise la transmission d’informations sur les violences intra-familiales afin d’accompagner les familles. Si ce partenariat a été conçu initialement pour prévenir les situations de mineurs en danger, il contribue aussi à l’accompagnement des femmes victimes de violence.

Une démarche plus globale d’articulation (détresse sociale, mineurs en danger, violences intra-familiale) avec le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) est actuellement en préparation.

La protection de l’enfance

Dans le cadre de sa mission de protection de l’enfance, le Département est amené à prendre en charge des enfants exposés à ces violences intra-familiales. Il soutient également les lieux de médiation familiale, association Puzzle à Montbéliard et La Marelle à Besançon.

Le Département assure l’accompagnement et l’hébergement des femmes enceintes et des mères isolées avec enfants de moins de 3 ans rencontrant des difficultés matérielles et psychologiques.

C’est à ce titre que l’association Solidarités Femmes a reçu un financement à hauteur de 130 000€ en 2017 et 150 000€ en 2018. Ces financements sont liés à des accueils individuels.

Le soutien aux acteurs associatifs

La collectivité s’investit également depuis plusieurs années par le biais d’un soutien financier pérenne aux associations :

  • Fédération régionale Bourgogne Franche-Comté des Centres d’information sur les droits des femmes et des familles (2 000 € en 2018) ;
  • Infos droits égalité femmes familles – IDEFF 25 (9 000 € en 2018) ;
  • Solidarité femmes Besançon (7 500 € en 2018) ;
  • Solidarité femmes 90 (1 897 € en 2018).

Des actions volontaristes d’information et de communication

Depuis 2017, à l’occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, le Département mène une campagne de prévention et d’information sur les réseaux sociaux, l’ensemble de ses sites et auprès de ses agents.

 

 

Plus d’informations sur www.doubs.fr