C@P25: riche moment d’échanges avec les acteurs du monde agricole

[vendredi 25 novembre 2016 08:47]
Nos services Espace rural C@P25: riche moment d’échanges avec les acteurs du monde agr...

Plus d’une trentaine d’acteurs du monde agricole (exploitants et représentant des organismes professionnels) se sont réunis le 23 novembre, à Besançon, pour une rencontre thématique du projet départemental C@P25. Un tour d’horizon des actions de C@P25, de l’importance du secteur et de ses attentes, a pu être fait.

La présidente Christine Bouquin a inauguré la rencontre en présence de nombreux élus et la participation de Béatrix Loizon, conseillère départementale déléguée en charge de l’agriculture et de la forêt, et de Thierry Maire du Poset, conseiller départemental également très investi dans le domaine.
Malgré un contexte général incertain (mondialisation, libéralisation des échanges, suppression des quotas laitiers, etc.), l’agriculture dans le Doubs présente de nombreux points forts : ses filières d’excellence, ses emplois non-délocalisables, son impact sur l’économie, sa production de valeur ajoutée, le meilleur taux de renouvellement de ses agriculteurs de France (1 pour 1 en zone AOP, 1 pour 2 en zone basse ; 1/3 des agriculteurs a moins de 40 ans)… Et si des difficultés existent, notamment pour la zone basse hors AOP, les solutions sont réelles : diversification, politique d’aide différenciée en fonction des besoins des personnes et des territoires, mobilisation des aides européennes…

Le Département volontariste

La loi NOTRé (Nouvelle organisation territoriale de la République) a changé la donne en faisant de la Région le chef de file des aides économiques et agricoles et des fonds européens. Le Département travaille avec elle à la réalisation du Projet agricole interdépartemental (PAI) afin d’établir une stratégie partagée.
Compétent sur le foncier, le Doubs dispose d’outils réglementaires pour veiller à la préservation et à la structuration des terres agricoles.
Les sujets n’ont pas manqué au cours de cette rencontre : de l’environnement aux attentes des consommateurs, des filières courtes d’approvisionnement aux missions du Laboratoire vétérinaire départemental… Le dialogue et la coopération se poursuivent.