Mentions légales | .Mes favoris

 

Championnats de France: la lutte s'adapte à tous

[vendredi 14 avril 2017 10:23]
Thème Sport Championnats de France: la lutte s'adapte à tous

 

Cette compétition va démontrer que le sport et le handicap mental sont parfaitement compatibles, y compris en compétition officielle. Car, pour pouvoir participer à cet événement, les sportifs inscrits ont dû obtenir leur qualification via un championnat départemental ou régional.
À l’issue des combats, les titres de champions de France seront décernés dans les catégories jeunes, senior et vétéran, masculins et féminins, de D1, D2 et D3. Comme pour l’ensemble des pratiquants, le sport est un élément d’ouverture aux autres et de socialisation très important, à tous les âges, pour les personnes ayant un handicap mental. Et les vertus de la compétition – remporter des victoires, accepter la défaite, respecter des règles, avoir un esprit d’équipe, renforcer sa confiance et son estime de soi, avoir un regard positif sur le concurrent… – prennent ici encore plus d’importance et peuvent donner du sens à la pratique.

Attirer de nouveaux adhérents

Cette première pour le CPB est la concrétisation d’un rapprochement débuté en 2014/2015 avec le Comité départemental de sport adapté et le Comité départemental de lutte. Ce rapprochement avait permis la création, toujours en 2014, d’une section lutte adaptée au sein du club. Elle symbolise la volonté de ces structures de développer la lutte adaptée pour faire pratiquer des personnes déficientes mentales en loisirs ou en compétition. C’est à ce titre que le Département du Doubs soutient l’événement.
L’organisation de ces championnats de France doit non seulement permettre d’attirer de nouveaux adhérents mais aussi de faire parler du sport adapté en général. Il aura d’ailleurs lieu en présence de plusieurs élus de la Fédération française de lutte, signe que le développement de la discipline dans le cadre du sport-handicap est au cœur de leurs préoccupations.