De nombreux sujets traités lors de l’assemblée départementale

[mardi 27 juin 2017 17:59]
Thème Info
Culture
Action sociale
Collectivités
Rétrospective
De nombreux sujets traités lors de l’assemblée départemental...

Pas moins de 38 dossiers attendaient les conseillers départementaux lors de l’assemblée du 26 juin, sous la présidence de Christine Bouquin. Parmi ceux-ci, le nouveau dispositif des contrats de territoire qui vont établir de nouvelles modalités de collaboration entre le Département, les communautés de communes et d’agglomération et les communes.

Un nouveau partenariat avec les communes

Avec une dotation de 50 millions d’euros pour 4 ans, les contrats de territoire vont sceller le partenariat fort entre le Département et le bloc communal autour de projets co-construits, dans une programmation pluriannuelle (2018-2021). Ils couvrent le champ de compétences départemental : entretien des routes, solidarités humaines, déploiement numérique, environnement, jeunesse, culture, sport…
« Ce dispositif s’appuie sur un diagnostic partagé des besoins, afin d’éviter les saupoudrages, souligne Christine Bouquin. Il favorise la complémentarité des actions et la recherche d’économies d’échelle. Les projets inter-EPCI seront ainsi encouragés par une bonification du financement départemental. »

Solidarités humaines : le Doubs toujours pionnier

L’aide au maintien à domicile des personnes âgées et des personnes handicapées est une des priorités de C@P25, c’est pourquoi le Département se lance dans une expérimentation avec l’Agence régionale de santé (ARS). Il s’agit d’établir des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) avec les Services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD) qui assurent un service de soins infirmiers, d’une part, et d’aide et d’accompagnement à domicile, d’autre part. L’objectif est de bien coordonner les interventions auprès des bénéficiaires et de garantir aux structures des financements pérennes dans le cadre de priorités bien définies.
Avec cet engagement voté à l’unanimité, le Doubs demeure pionnier dans la recherche de nouveaux dispositifs destinés à réduire la fracture territoriale et à soutenir le maintien à domicile.

2019, année Courbet

Le bicentenaire de la naissance du peintre Gustave Courbet, en 2019, constituera un événement majeur pour le musée départemental qui lui est dédié à Ornans. Première étape en cours : l’inscription de cet anniversaire au calendrier du Haut-Comité des commémorations nationales et l’agrément du ministère de la Culture. Parallèlement, organiser une exposition estivale de grande envergure : pressenti pour tisser des liens entre son œuvre et celle de Courbet, Yan-Pei Ming, artiste français renommé, a donné son accord. Il sera accueilli en résidence d’artiste dans l’atelier même de Courbet (d’autres artistes y travailleront aussi par la suite). Henri Loyrette, ancien président-directeur du Louvre en sera le commissaire de cette exposition exceptionnelle. Ce bicentenaire qui doit avoir un retentissement international pour le musée Courbet mobilisera les acteurs locaux, les associations, le public scolaire… 2018 sera consacrée à la construction de cet ambitieux projet adopté à l’unanimité par l’assemblée

 

 

Rapports d’activité croisés
Comme c’est de tradition au printemps, les collectivités et institutions publient le bilan de leurs activités de l’année écoulée. « Au-delà de cette obligation légale, cet exercice permet de mesurer l’état d’avancement du projet départemental C@P 25, fait observer Christine Bouquin. Il rend compte aussi de la diversité des actions que nous menons :prévention de la radicalisation, accompagnement des seniors, lutte contre l’habitat indigne, développement du numérique  éducatif, déploiement du Haut-Débit… Ce rapport est une mine d’informations ! » De nombreux sujets sont partagés entre le Département et la Préfecture, comme le Service départemental de secours et d’incendie, la sécurité routière, le soutien aux agriculteurs fragilisés, la gestion des ressources en eau…
Amorcée en 2016, l’élaboration du Schéma départemental d’accessibilité des services au public s’achèvera par son adoption par le Département et la prise d’un arrêté préfectoral fin 2017. Ce Schéma vise, à l’horizon, à assurer un meilleur accès aux services nécessaires à la population, qu’ils soient publics ou privés, dans chacun des bassins de vie. Un diagnostic a révélé des disparités, des priorités ont été recensées lors de sept ateliers thématiques et territoriaux. Elles concernent aussi bien la mobilité, le numérique, les services de santé, les services publics via les Maisons de services au public (dont les offres seront développées au cas par cas) ou encore les services sociaux.
Les élus départementaux ont saisi ce temps d’échange avec le préfet pour aborder, sans tabou, des questions d’actualité, qu’il s’agisse de la RN 57 – en panne du côté de Pontarlier –, de la sécurité routière, des difficultés de certains Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, ou encore…

Consulter le rapport d’activité du Département : doubs.fr

Consulter le rapport d’activité de la Préfecture :
http://www.doubs.gouv.fr/Publications/Publications-des-Services/Rapport-des-services-de-l-Etat/RASE-2016

Diaporama