Achèvement du contournement de Besançon par la RN57 : La concertation publique est lancée

[mercredi 18 octobre 2017 16:47]

C’est le projet de mise à 2×2 voies du tronçon de la RN57 entre le Boulevard Kennedy, la Voie des Montboucons et Beure qui est soumis à l’avis du public par l’État, son maître d’ouvrage. Le projet, son calendrier et les résultats des études sont détaillés dans le dossier de concertation. Jusqu’au 27 novembre, chacun peut faire part de ses attentes, préoccupations et propositions.

La section dite « Boulevards-Beure » constitue la liaison entre la Rocade nord-ouest/ Voie des Montboucons et le contournement sud-ouest de Besançon/Voie des Mercureaux. C’est la seule qui n’est pas encore à 2×2 voies. C’est aussi l’une des sections les plus chargées de l’agglomération bisontine avec un trafic allant de 32 000 à 52 000 véhicules par jour et des encombrements aux heures de pointe. Son environnement  – secteur urbanisé dont le quartier de Planoise et ses 20 000 habitants, des entreprises, des services et le parc des expositions Micropolis – est délicat et en prise directe avec la RN57. Des contraintes techniques importantes – au niveau de l’échangeur de Saint-Ferjeux (entre la RN57 et la rue de Dole) et pour le franchissement du Doubs – contribuent à la complexité du dossier. Pour mieux se rendre compte de son ampleur, une exposition est visible à différents endroits : mairie de Besançon, salle polyvalente de Beure, siège de la Communauté d’agglomération du Grand Besançon et médiathèque de Planoise.
Le Département fait partie des collectivités partenaires et, à ce titre, a été associé par l’État dès l’initiative du projet et tout au long des études pour faire évoluer le projet et prendre en compte l’ensemble des enjeux.

Retrouvez toutes les informations, le dossier de concertation et la plaquette d’information  via Internet :
http://www.bourgogne-franche-comte.developpement-durable.gouv.fr/l-achevement-du-contournement-de-besancon-par-la-r567.html

 

La dimension environnementale prise en considération

L’opération vise à fluidifier et sécuriser durablement le trafic tant de transit que de desserte. Mais elle possède d’autres dimensions : réduire les nuisances pour les riverains, améliorer le contournement de la ville tout en tenant compte des usages et des activités, de l’intégration paysagère, de la protection des milieux naturels… Une attention particulière sera en effet portée à l’environnement : réutilisation au maximum des ouvrages et emprises existants, protection de la ressource en eau, maîtrise du risque inondation… Des études acoustiques seront réalisées pour tout ce qui touche à la question du bruit, solutions minimisant les besoins de foncier…).