icone

Le Doubs, star du jour au salon de l’Agriculture

[mardi 27 février 2018 17:40]
Nos services Espace rural Thème Vie des cantons
Evénement
Agriculture
Le Doubs, star du jour au salon de l’Agriculture

En présence de la présidente Christine Bouquin accompagnée de plusieurs élus départementaux*, le Doubs était à l’honneur, le 25 février, sur l’îlot réservé à la Région Bourgogne-Franche-Comté, au salon international de l’Agriculture.


Les montbéliardes lauréates

Producteurs et produits du Doubs ont conquis les visiteurs, dans un bel espace qui mettait en valeur les atouts du département. Dans cette ambiance bon enfant qui caractérise le salon de l’Agriculture, chacun rivalise d’ingéniosité pour retenir l’attention des visiteurs. Le Doubs n’a pas été en reste d’autant que le 25 février était aussi la journée du concours national de la race montbéliarde. L’édition 2018 a distingué en particulier trois des 11 vaches sélectionnées dans le Doubs:

Jeanne, du Gaec Billod, à Montlebon, qui a remporté le challenge national de la race,
Ismeralda, du Gaec Bucher du Soleil levant, à Écurcey, lauréate dans la catégorie 3e lactation et meilleure mamelle adulte,
Gardiena, du Gaec Laffly, à Bouverans, dans la catégorie sixième lactation.


Une aventure collective

« C’est la deuxième fois que nous sommes présents au salon à Paris avec Jeanne, commentait Médéric Billod. C’est une sorte de consécration d’autant que ce prix distingue notre élevage familial dans son ensemble. Nous en sommes fiers pour la race et pour notre département. Le concours permet surtout de positionner son élevage par rapport à l’évolution de la race, ça change très vite, il ne faut pas se laisser distancer. »
Ismeralda avait déjà été sacrée meilleure mamelle espoir au super comice de 2015 et miss Berceau à Montbéliard en 2016. Elle n’a sans doute pas fini de faire parler d’elle ! Nicolas Bucher dédie son nouveau titre à son grand-père décédé la veille de la sélection de sa protégée. Trois générations se sont succédé au Pays de Montbéliard pour constituer un bel élevage de 180 bêtes dont 60 laitières. « Ce prix, je le partage avec les membres du syndicat des éleveurs du Doubs. Nous partageons une même passion pour l’amélioration des performances de la race montbéliarde. »


Une passion partagée par le Département

Une passion partagée aussi par les élus du Département, comme l’a rappelé la présidente Christine Bouquin : « L’important, c’est de faire la promotion de cette race et de la filière comté partout en France et à l’export », a souligné la présidente du Département, ajoutant : « Nous sommes aux côtés des éleveurs dans une démarche de progrès environnemental, de préservation du foncier, de diversification des productions, et pour leur valorisation dans les circuits courts, la restauration scolaire par exemple. »
Le Département accorde une aide au transport et à la présentation des animaux au salon de l’Agriculture : 3 300 € au syndicat des éleveurs de montbéliardes et 2 400 € à l’Association du cheval de trait comtois.
Dans son projet C@P25, le Département entend notamment renforcer la coordination des politiques publiques avec la Région, accompagner des projets agricoles et agroalimentaires durables, accompagner les professionnels en difficultés… Un montant de 3,4 M€ en autorisations de programme est inscrit au budget 2018.

*Les vice-présidents Béatrix Loizon et Ludocic Fagaut, et les conseillers départementaux Michèle Letoublon et Thierry Maire du Poset accompagnaient la présidente Christine Bouquin.

Le mercredi 28 février, ce sera au tour du cheval comtois d’être à l’honneur lors de concours et démonstration, en présence de Christine Bouquin.

Photos: Laurent Cheviet