icone

Un autre regard sur Courbet et la Commune

[vendredi 9 mars 2018 11:50]
Nos services La culture Thème Vie des cantons
Exposition
Culture
Un autre regard sur Courbet et la Commune

L’exposition présentée jusqu’au 23 avril, au musée Courbet à Ornans, rouvre le dossier toujours sensible du rôle de Courbet pendant la Commune de Paris, entre 1870 et 1871. L’Histoire a retenu sa responsabilité dans la destruction de la colonne Vendôme. Sa condamnation l’a poussé à l’exil en Suisse. Mais son action au sein de la Fédération des artistes ne saurait se résumer à cet épisode tristement célèbre.


« En nous plongeant dans les documents d’archives, nous avons remis à jour toute la complexité de cette période troublée de la Commune de Paris, relate Frédérique Thomas-Maurin, conservateur en chef du musée Courbet. Aussi, à travers cette exposition-dossier, nous avons voulu montré Courbet autrement, au-delà des idées reçues. Nous savions que Courbet était profondément un pacifiste et nous en avons eu la confirmation. Il a contribué à protéger des monuments et des musées comme le Louvre, y compris l’hôtel particulier de Thiers dont les collections ont été placées en lieu sûr. Cela, l’Histoire l’avait un peu oublié ! »


Le musée Carnavalet consacré à l’histoire de Paris a apporté un concours exceptionnel à l’exposition par la qualité des œuvres choisies et des documents d’archives, ainsi que le musée d’art et d’histoire de la Ville de Saint-Denis et le musée de Montmatre. Peintures, sculptures, gravures, caricatures illustrent cette page d’histoire particulièrement mouvementée.

Photos: Yves Petit

2019, année Courbet

À mi-parcours de l’exposition d’hiver, une rencontre a été organisée le 8 mars avec des spécialistes de Courbet et de la Commune de Paris. Béatrix Loizon, vice-présidente du Département et conseillère départementale du canton d’Ornans, a rappelé à cette occasion combien la vallée de la Loue a marqué la vie et l’œuvre de Gustave Courbet. « Chaque exposition organisée ici le resitue dans son époque et permet de mesurer son influence jusqu’à aujourd’hui », a-t-elle souligné.

Avec toutes les forces vives

Autant de raisons qui placent le Pays de Courbet, et plus largement le Doubs, au cœur des événements qui marqueront le bicentenaire de la naissance de Courbet, tout au long de l’année 2019. « Cette commémoration sera un temps fort pour notre département mais aussi en France et dans le monde entier tant la notoriété de Courbet est étendue », a déclaré Béatrix Loizon.
La présidente du Département, Christine Bouquin, a créé un comité de pilotage pour coordonner toutes les initiatives qui seront prises dans les domaines des arts et de la culture, avec une exposition d’exception autour de l’artiste Yan Pei-Ming, mais pas seulement. On fêtera Courbet à travers l’éducation, le sport, la nature… Toutes les forces  vives du Doubs seront associées pour faire de cette célébration un moment inoubliable.

Diaporama