icone

Les « Aventuriers du goût » en avant-première à Maîche

[jeudi 26 avril 2018 12:01]
Nos services L'éducation Thème Collège Les « Aventuriers du goût » en avant-première à Maîche

Une fois par mois depuis novembre 2017, généralement le jeudi, des équipes de cuisine des collèges du Doubs mettent à l’honneur un fruit ou un légume de saison, préparé et servi en plus du repas. L’idée est simple : permettre aux collégiens de le tester. Et ça fonctionne !


Cette initiative du Département connait un grand succès tant auprès des équipes de cuisines qui laissent libre cours à leur créativité qu’aux collégiens, qui se prennent au jeu. Le collège Mont-Miroir de Maîche a ouvert le bal de « l’épisode VI des Aventuriers du goût » avec un peu d’avance, en présence de Christine Bouquin, présidente du Département et de Virginie Chavey, vice-présidente en charge des collèges venues se rendre compte de l’opération sur le terrain.  Le chef de cuisine Thibaut Thore et son équipe ont ainsi proposé un velouté accompagné de sa chips et de sa croquette, tout à la carotte, le légume vedette de ce mois d’avril. Thibaut Thore explique : « on a voulu jouer sur les textures, les formes, tout en restant dans des parts individuelles. Avec cette opération, on essaie de se faire plaisir et d’en donner à celles et ceux qui mangent. » Soit entre 380 et 400 personnes par service.


Des équipes de cuisine dynamiques et investies

Christine Bouquin, présidente du Département : « la cuisine fait partie de l’éducation. Les « Aventuriers du goût » permettent aux plus jeunes de se lancer. Tester un fruit, un légume que l’on ne connaît pas ou peu devient ludique. C’est une ouverture sur le goût, sur l’équilibre alimentaire. Nous avons la chance d’avoir des équipes de cuisine très dynamiques et entreprenantes. Elles s’investissent beaucoup, que ce soit dans les circuits courts de proximité, en utilisant notre plateforme Agrilocal, en menant des actions de réduction des déchets alimentaire, et dans leur travail quotidien. Le collège de Maîche a par exemple réussi à faire diminuer ses déchets de 49 % ! Ils ont installé un compost et ont déjà d’autres idées pour l’an prochain. Nos collèges sont volontaires. De nombreuses commissions  « menu » impliquent les collégiens. Toutes ces initiatives vont dans le bon sens. »


Des collégiens convaincus

Antoine, Yoan et Hugo sont en 3e. Habitués à cuisiner chez eux, ils ont tous les trois adhéré à la proposition d’avril des « Aventuriers du goût » de l’équipe de cuisine. Antoine : « j’ai adoré, ça change ». Hugo : « j’aime bien, la manière dont les carottes ont été préparées est complètement différente de ce que j’ai l’habitude de manger à la maison. J’ai fait partie de la commission menu et on pouvait proposer des plats et des menus, en tenant compte de l’équilibre alimentaire. On est au top. » Yoan : « en général, on teste tout, on se rend compte que c’est très rare qu’on n’aime pas. Souvent, on a l’indication « fait maison » et là aussi, on voit que c’est largement mieux quand c’est préparé ici, par l’équipe de cuisine.»
Isaline et Axelle sont en 6e. Elles ont elles aussi testé la proposition de l’équipe de cuisine. Isaline : « c’est très sympa. Je n’ai pas goûté à chaque opération car je ne suis pas toujours vraiment fan mais c’est bien et c’est bon. Nos cuisiniers sont très forts pour les desserts. » Axelle, quant à elle, aime beaucoup les repas spéciaux et thématiques qui sont concoctés régulièrement et insiste sur un autre point : « on a des assiettes petite, moyenne et grande faim. Ça évite de gaspiller et comme on a la possibilité d’aller se resservir, on ne prend pas le risque de ne pas finir notre assiette. »


Permettre des découvertes

Thibaut Thore, chef de cuisine : « ce rendez-vous permet de faire faire de vraies découvertes aux élèves, comme avec la châtaigne ou le potiron. C’est un super projet pour les élèves et pour les cuisiniers. Chez les élèves, il suscite une attente et des discussions. Mais si le légume est trop « connu », ils sont moins curieux. Pour la cuisine, il nous permet de sortir de la routine, de nous démarquer de ce que l’on fait d’habitude, de surprendre les élèves. Pour l’équipe, ça fait un défi à relever. Il y a beaucoup de fait maison, beaucoup d’échanges avec l’équipe de direction qui est très impliquée pour toutes les questions touchant la restauration. »

Diaporama