icone

« Be curious », les élèves du dispositif ULIS du collège Mandeure réalisateurs d’un court-métrage

[jeudi 4 juillet 2019 17:29]
Nos services L'éducation
La culture
Thème Info
Culture
Collège
« Be curious », les élèves du dispositif ULIS du collège Man...

Le collectif Kogumi et 12 élèves du collège Jean-Paul-Guyot de Mandeure ont réalisé en semble une vidéo présentée au public en mai dernier. Ce travail intégrait un projet culturel thématique "sons et images" accompagné par le Département et le Moloco.


C’est grâce à ce projet culturel thématique « Be curious » autour de la thématique sons et images que le collectif Kogumi et les élèves du collège Jean-Paul-Guyot de Mandeure se sont rencontrés. Pendant plusieurs séances, ses membres sont venus à tour de rôle pour travailler avec les 12 élèves du dispositif ULIS. Ces derniers devaient concevoir une vidéo. Ils se sont occupés de tous les aspects : scénario, story-board, décors, costumes, jeux d’acteurs et de lumière, avec un soin tout particulier accordé à la bande son. C’est pour cette dernière que le collectif Kogumi est intervenu. Une restitution collective avec les autres structures impliquées dans ce projet d’action culturelle - comme les élèves de 4ème du collège des Hautes-Vignes de Seloncourt - a eu lieu en public en mai dernier au Moloco. Une aventure collective riche qui a marqué les intervenants autant que les élèves.

 


Une belle satisfaction

Philippe Deuscher, enseignant spécialisé au collège de Mandeure, coordonne le dispositif Ulis : « Ces élèves ont des besoins pédagogiques particuliers. Ce projet novateur l’a pris en considération et a permis de réels progrès. Progressivement, les élèves se sont ouverts et investis dans le projet. Ils se sont emparés des outils, ont réalisé un vrai travail de création. Le voir aboutir est une belle satisfaction pour tout le monde. Pour certains points techniques particuliers (éclairage, son…), nous avons pu avoir l’aide de techniciens du Moloco et l’intervention du collectif Kogumi. Grâce à eux, les élèves ont pu vraiment être acteur à chaque étape, devenir décorateurs, réalisateurs, musiciens, bruiteurs… »


Acteurs d’un tour du monde

Le thème imposé, le tour du monde, a permis à ces 12 élèves de la 6ème à la 3ème de laisser libre cours à leur imagination tout en acquérant des connaissances en géographie, en culture du monde, complétées par du travail en français, musique et art plastique. Céline Bresadola, Accompagnatrice d’élèves en situation de handicap (AESH) au collège : « Ils ont pu visiter une salle de spectacle, le Moloco, en rencontrer les différents acteurs. C’est un apport culturel important, y compris en termes d’orientation, pour des élèves qui sortent peu. Le film est une visite des différents continents, avec un travail précis sur les sons, les représentations. Avant la phase pratique, ils ont dû échanger, argumenter, communiquer, se faire comprendre et convaincre pour finalement se mettre d’accord sur le contenu du film. L’occasion d’un bel apprentissage sur l’écoute, le respect des opinions des autres. Pendant le tournage, il y a eu du travail de motricité globale, fine, de groupe, de compréhension sur le théâtre d’ombre. Soit un panel très varié d’activités dans un cadre original. Au final, ils ont eu beaucoup de plaisir à réaliser ensemble quelque chose qui sorte de l’ordinaire. À l’issue du tournage, tout le monde était très triste de démonter les décors. » Sandrine Allard, professeur documentaliste : « On a beaucoup parlé de ce projet au sein de l’établissement, ce qui les a valorisés. Le film a été présenté par les élèves eux-mêmes à toutes les classes du collège lors de la journée portes ouvertes. Il a créé une cohésion de groupe, une fierté pour eux de pouvoir le présenter à leur famille. Eux qui connaissent des difficultés scolaires, ce fut très bénéfique de montrer cette réussite à leurs proches. »

En savoir plus sur « be curious » : http://www.lemoloco.com/agenda/be-curious-les-projets-daction-culturelle-se-devoilent/
En savoir plus sur le projet du collège de Mandeure : http://www.lemoloco.com/action-culturelle/tour-du-monde-en-theatre-dombres/

Info+
Le point de vue de Kogumi


Le collectif Kogumi sensibilise les publics aux phénomènes sonores et musicaux par le biais de rencontres pédagogiques autour de lutheries électroniques. Simon en est l’un des membres : « Il y a eu une vraie ambiance de groupe, une grosse envie de travailler autour de ce projet. Dans cette démarche, les élèves aboutissent à un produit fini où ils font tout de A à Z, c’est important et motivant pour eux. Il nous tient à cœur de montrer que fabriquer de la musique n’est pas réservé à une élite. Nous ne sommes pas dans la théorie, ils ne vont pas apprendre 1000 notions différentes mais travailler sur la sensation, comment la préciser et la traduire en son. Il est important qu’ils fassent de la musique, qu’ils prennent du plaisir à en jouer. Ils y sont arrivés très rapidement. Les machines simplifient les choses, permettent rapidement de créer ses propres sons. Le film devient une partition qu’ils composent. Petit à petit, ils apprennent à jouer ensemble en veillant à ce que tout le monde s’entende et s’écoute. »

En savoir plus sur Kogumi : https://www.kogumi.fr/

Diaporama