icone

Les accueillants familiaux à l'honneur

[mercredi 4 décembre 2019 11:57]

Dans son projet C@P25, le Département a fait de la prise en charge des personnes âgées et en situation de handicap sa priorité. Mardi 3 décembre, Christine Bouquin, la présidente de la collectivité, a reçu une dizaine d’accueillants familiaux pour la remise de leur attestation de formation. 

Afin de diversifier les solutions pour les personnes âgées et handicapées en perte d’autonomie, le Département soutient le dispositif d’accueil familial. Celui-ci permet aux personnes en perte d’autonomie un accueil alternatif au placement en établissement et favorise le « vivre chez soi ». Ainsi, et moyennant rémunération, la personne âgée et/ou handicapée, est accueillie au domicile d'un accueillant familial. Elle signe avec ce professionnel  un contrat fixant les conditions matérielles, humaines et financières de son accueil.

« Un engagement magnifique »

Avec l’accueil familial, le Département propose une alternative innovante aux personnes âgées de plus de 60 ans et n situation de handicap de plus de 20 ans en perte d’autonomie. La personne est hébergée au domicile d’un particulier et partage sa vie de famille. Elle bénéficie d’un accompagnement personnalisé et adapté à ses besoins. Ils sont 20 professionnels à exercer ce métier dans le Doubs. Christine Bouquin précise : « L’accueil familial est une solution médiane entre le tout chez soi et les solutions collectives. Cet aspect revêt une importance cruciale pour de nombreuses personnes pour qui il est important de dire "Je ne suis pas dans un établissement, je suis dans une famille". Je tiens à saluer l’engagement de ces hommes et de ces femmes, car ouvrir son foyer est plus que symbolique. C’est une décision, un projet qui touche et concerne toute la famille de l’accueillant. C’est un engagement magnifique, une démarche généreuse et exigeante. Lorsque je vois tous ces sourires aujourd’hui, des accueillants comme des accueillis, je vois que c’est une solution qui fonctionne. Les solidarités sont une fierté pour le Département, elles sont le cœur de nos missions. C’est pour cela que je tenais à les recevoir, ici, au Département, pour les remercier de cet investissement. C’est un métier où l’on doit être à la fois très professionnel et profondément humain. Ensemble, nous pouvons aller encore plus loin, améliorer leur accompagnement en fonction des différents publics accueillis. »

 

Des accueillants très investis

Elisabeth Butard fait partie des accueillantes présentes à la remise de l’attestation : « Je suis fière de me consacrer à mes trois résidents. Je suis une présence aidante, accompagnante dans un cadre familial sécurisant pour eux. » Claudine Petit, une autre accueillante, poursuit : « C’est un métier de partage, dans lequel je m’épanouis et pour lequel j’ai la vocation. Il faut beaucoup aimer les gens. Il faut également que la famille suive car elle a un rôle fondamental. Mais le métier n’est pas assez connu. »

Photos Lionel Georges

Tout particulier (ou couple) qui présente des dispositions pour cette activité (qualités humaines, capacités physiques, conditions d’accueil) peut devenir accueillant familial. Pour en savoir plus sur le métier d’accueillant familial : https://www.doubs.fr/index.php/accueil-familial

Diaporama