icone

Budget 2020 : le Département ambitieux et volontaire

[mardi 17 décembre 2019 17:32]

Lundi 16 et mardi 17 décembre, les élus du Département ont voté un budget primitif pour 2020 de 577 millions d’euros, en hausse de 4,9 % par rapport à celui de 2019. Priorité aux solidarités humaines, « l’ADN du Département » selon la Présidente Christine Bouquin, avec un soutien exceptionnel en faveur des personnes âgées aussi bien pour les services d’aides et d’accompagnement à domicile (SAAD) que pour les EHPAD (Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) du Doubs.

Après avoir rendu hommage aux 13 soldats français morts pour la France en Afrique ainsi qu’aux 3 secouristes décédés lors des intempéries dans le Sud de la France, Christine Bouquin, Présidente du Département, a salué la mémoire de Robert Orioli, Président fondateur du Club cycliste d’Etupes en 1974 et grande figure sportive du Doubs, décédé le 7 décembre dernier. Elle a ensuite ouvert l’assemblée départementale en annonçant un budget ambitieux  pour 2020 : « Grâce à une gestion saine et sans augmentation d’impôts depuis 2016, nous sommes fiers aujourd’hui de présenter un budget ambitieux et volontaire, avec des dépenses d’investissements en hausse de 13.6 % pour répondre aux besoins de tous les habitants du Doubs et en particulier des personnes âgées »

 

Un effort exceptionnel pour les seniors

L’accompagnement des personnes âgées est un enjeu majeur pour l’avenir du Département, qui a choisi en 2020 de réaliser un effort majeur dans ce domaine. Tout d’abord, la collectivité augmentera de 10% la valeur du point GIR, c’est-à-dire des moyens consacrés à la prise en charge de la dépendance dans les EHPAD. Cela représente 5,8 M€ supplémentaires pour ces établissements sur 4 ans, dont 580 000€ dès cette année, soit un montant équivalent au recrutement de 60 professionnels.
De plus, avec une enveloppe nouvelle de 2 M€ supplémentaires allouée au plan Ehpad de 2018 de 10 M€, le Département accroit son soutien aux établissements qui  souhaitent entrer dans une démarche d’innovation et de mobilisation des outils numériques.
Le Département portera également en 2020 un soutien fort auprès des Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD). La collectivité est engagée de longue date dans une politique forte de maintien à domicile, avec notamment des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) avec 12 opérateurs qui réalisent 1,6 million d’heures d’accompagnement à domicile. En 2020, pour faire face aux difficultés de recrutements rencontrés par ces services, le Département a voté une enveloppe nouvelle de 1,2  million d’euros, dédiée à l’attractivité des métiers.

 

Éducation et culture, vecteur d’épanouissement

Avec 4,5 M€ d’augmentation pour moderniser et faire fonctionner les collèges, le Département place la réussite éducative au cœur de ses actions pour 2020, tout en poursuivant ses actions pour une offrir une assiette "Doubs Saveurs"plus durable aux demi-pensionnaires. Ainsi, il poursuivra son programme de modernisation des collèges, avec la livraison du collège de Quingey et le démarrage des travaux pour celui de Frasne. Le Département entend aussi poursuivre ses actions en faveur de la culture  pour tous et sur  tout le territoire en rapprochant notamment les artistes des publics et en les invitant à découvrir le patrimoine historique sauvegardé du Doubs. Des engagements qui se traduisent par la poursuite des quatre Saisons C@P 25 mais aussi par le soutien au Pôle Courbet, à la Saline royale d’Arc-et-Senans et à la démarche « Partageons nos sports » dont l’objectif est faire des JOP 2024 un levier de développement du sport pour tous et un accélérateur de projets pour l’inclusion des personnes en situation de handicap.

 

Un territoire connecté et accessible

En 2020, plus de 16 % du budget du Département sera consacré à la dynamique territoriale, une enveloppe en augmentation de 4,6 M€ par rapport à 2019. Entretenir les routes hiver comme été, tout en participant à l’émergence de véloroutes, comme prochainement à Dampierre-sur-le-Doubs, est essentiel pour rendre le Doubs accessible et sécurisé. C’est pourquoi en 2020, le Département augmentera le budget consacré aux infrastructures par rapport à 2019 (+2,7 M€). Inclus dans cette somme, des expérimentations et l’amélioration de la sécurité routière. Le développement économique et l’attractivité du territoire passent également par l’accès au très haut-débit, qui sera déployé partout dès 2022, soit deux ans plus tôt que prévu. Pour ce faire, le Département a prévu d’augmenter 6,2 M€ en 2020. La protection de l’environnement et de la biodiversité sont des sujets essentiels pour l’avenir des Doubiens, tout comme la question de la préservation de nos ressources en eau. C’est pourquoi le Département a choisi d’y consacrer 7,3 M€, une enveloppe en hausse de 9 %. En parallèle, 2,4 M€ seront investis pour poursuivre sa démarche touristique avec les territoires et, dans cette même optique de proximité avec les collectivités locales, le Département prévoit plus de 8 M€ pour les projets structurants des contrats de territoire P@C, signés en 2018 et 2019.

 

Une collectivité efficace

Pour mettre en œuvre son projet C@P25 et ses politiques de développement humain, de dynamique territoriale et pour assurer sa mission de solidarités humaines, le Département consacre 22 % de son budget à ses ressources internes : l’entretien de ses bâtiments patrimoniaux ainsi que la rémunération, la formation et le bien-être de 2300 agents. Cette enveloppe est également utilisée pour l’adaptation de la collectivité à l’ère du numérique et pour la lutte contre les discriminations.

 

Promesses tenues

Christine Bouquin a également fait un bilan d’étape du projet départemental C@P25 : « Nous réalisons ce que nous avions annoncé en 2016 : aujourd’hui, plus de 71 % des engagements sont réalisés et nous entamons avec détermination et optimisme la deuxième phase. Mon objectif, et celui de tous les élus qui m’accompagnent, reste le même depuis 2016 : transformer le Doubs pour plus de services rendus aux usagers ».

Photos : Lionel Georges

Un prêt de 10 M€ à taux préférentiel
A l’occasion de la session budgétaire, Christine Bouquin, Présidente du Conseil départemental du Doubs, a signé un contrat de prêt avec la Banque des Territoires, en présence de François Laigneau, directeur territorial Franche-Comté Sud de la Banque des Territoires. Ainsi, la collectivité bénéficiera d’un emprunt à un taux préférentiel de 10 M€ de la Banque des Territoires, pour financer 50 % du besoin total de trois grands projets de réhabilitation lourde : les collèges de Quingey (livraison en 2020) et de Frasne (lancement des travaux) ainsi que la création de la salle multimodale de la Berne Est à la Saline royale d’Arc-et-Senans.

 

 

Diaporama