BESANÇON-4

BESANÇON-4 Population (données INSEE 2014) 30 588 habitants BESANÇON-4

Besançon 4 : l’attrait urbain conjugué au charme rural

Mixité. C’est le terme qui décrit le mieux ce canton dont les deux-tiers de la population vivent à Besançon, et un tiers dans les villages environnants. Avec la desserte assurée par le tramway, l’Est bisontin connaît une nouvelle phase d’expansion

Ses pavillons coquets, ses grandes villas, ses immeubles cossus du XIXe siècle, ses résidences modernes et son habitat social en font un canton typiquement urbain, prolongé d’un chapelet de villages rassemblés autour de clochers typiquement comtois. « Notre canton se caractérise par une grande diversité de populations et d’ambiances », observent les deux conseillers départementaux, Odile Faivre-Petitjean et Alain Loriguet.

Une dynamique sociale et culturelle

La crèche et halte-garderie Les Ptits Loups a été installée en 2014 dans un ancien centre d’exploitation routière, à l’initiative du Syndicat mixte de l’Est bisontin, avec le soutien du Département. Son agrandissement est envisagé.Thise, troisième commune du Grand Besançon, compte plus d’une cinquantaine d’associations, et les communes alentour ne sont pas en reste. La partie bisontine recense quelques institutions comme l’ASEP, association sportive et d’éducation populaire, le foyer de jeunes travailleurs Les Oiseaux, la maison de quartier des Clairs-Soleils, l’association de Bregille du Haut, et, bien entendu, la salle des musiques actuelles, La Rodia. Sans être exhaustif. Le canton abrite aussi de nombreuses structures à caractère social : la Banque alimentaire, les Restos du cœur, l’épicerie solidaire des Clairs-Soleils, celle de Thise (Le Cabas), l’association Julienne-Javel, les Invités au festin qui s’inscrivent dans le mouvement de psychiatrie citoyenne...

Plusieurs crèches, le collège public des Clairs-Soleils, et le collège privé Saint-Joseph, plusieurs maisons de retraite répondent à la demande sociale. Une Marpa (Maison d’accueil et de résidence pour l’autonomie) de 23 places sera ouverte à Thise courant 2016, dans le prolongement de l’accueil de jour existant de huit places.

Des atouts économiques

Une vie commerciale intense anime les quartiers, notamment celui des Chaprais renommé pour son troc du printemps et sa course cycliste. La zone d’activités BTC (Besançon-Thise-Chalezeule) et celle voisine des Marnières dynamisent l’Est bisontin. « L’accès autoroutier de Marchaux est un atout pour notre secteur, souligne Alain Loriguet. Parallèlement, le déploiement de la fibre optique ‒ piloté par le Syndicat mixte Doubs Très haut débit avec le Département ‒ a incité des entreprises comme Métalis et Dixi à se développer à Chaudefontaine. »

Dans le canton Besançon 4, la mixité économique se conjugue à la mixité sociale et culturelle.

Voyage à travers le temps

L’aqueduc de Chalèze, dans le prolongement de la source d’Arcier, nous ramène à l’époque romaine. Une association s’attache à sauver ce patrimoine exceptionnel avec les communes de Chalèze et de Montfaucon. Quant aux fours à chaux de Chalezeule, ils dateraient de 1864 mais l’exploitation de la chaux remonterait au Moyen-Âge. Les deux fours sont mis en valeur par l’association Calisiola.

Plus récent – 1938 –, le hangar à double toiture de l’aérodrome de Thise est classé Monuments historiques au titre de sa structure de type Eiffel. L’État, le Grand Besançon, le Département et des mécènes vont financer sa rénovation (pour 2 millions d’euros), ce qui permettra de soutenir l’activité et de dynamiser les manifestations organisées sur place chaque année (aéromodélisme notamment).

42

C’est le nombre de kilomètres de routes départementales (RD) qui traversent le canton Besançon 4, dont une partie de l’ancienne route nationale (RD 683) reliant Besançon et Montbéliard. En 2015, le Département a commencé à procéder à la réfection et l’amélioration de la sécurité de la RD 41, sur le territoire de Chalèze, axe emprunté par la véloroute. Les travaux ont permis la mise en valeur de l’aqueduc romain. Les travaux se poursuivront en 2016 sur la RD 323. De plus, les garde-corps du pont de Chalèze ont été remplacés en début d’année.

Sur le territoire de Thise, le projet de mise en sécurité du carrefour des RD 486 et RD 431 est lancé afin de faciliter l’accès à la commune depuis la route de Marchaux.

Communes BESANCON BRAILLANS CHALEZE CHALEZEULE CHAMPOUX CHAUDEFONTAINE MARCHAUX THISE
Categories Territoire