BETHONCOURT

BETHONCOURT Population (données INSEE 2014) 30492 habitants BETHONCOURT

Bethoncourt : un canton de fer et de vert

À l’image du département du Doubs, ce canton présente un visage à la fois industriel et verdoyant. Il a vu grandir un géant de l’automobile, Peugeot-Citroën à Sochaux, et son réseau d’équipementiers, tout en déployant un habitat mixte de pavillons et d’immeubles, et en préservant des espaces naturels prisés par les habitants.

De gauche à droite : Noël Gauthier, Magali Duvernois et Jean-Luc Chère, président du BEEX-VA.

C’est quasiment une ville dans le canton… Plus de 10 000 salariés, 259 hectares, 30 kilomètres de routes, 28 de voies ferrées : la présence de PSA Peugeot-Citroën structure toute la vie locale. Dans les années 1970, l’apparition de la zone d’activités Technoland a accompagné le mouvement d’externalisation de la production de pièces en flux tendu pour l’automobile, mouvement qui s’est amplifié entraînant l’aménagement de Technoland 2. Récemment, c’est une ancienne fonderie de PSA, sur 26 hectares à cheval sur Sochaux et Montbéliard, qui a été restructurée pour accueillir des fournisseurs.

À proximité, le musée de l’Aventure Peugeot restitue cette épopée industrielle qui se poursuit avec la fabrication de la 5008, DS 5, la 3008, la 308… Cette omniprésence de la marque au lion ne doit pas éclipser d’autres réussites industrielles et commerciales, au premier rang desquelles Cristel, fabricant d’articles de cuisson, leader français des casseroles à poignée amovible, installé à Fesches-le-Châtel.

Côté urbain, côté rural

Aux portes de Technoland, l’écrin de verdure de Brognard.Sous la poussée de la croissance industrielle des Trente glorieuses, les principales communes du canton ont vu pousser immeubles et pavillons. Bethoncourt passe de 2000 habitants en 1955 à 10 600 en 1975 – année qui marque un apogée – pour retomber à 3500 en 2012 ; sur la même période Étupes passe de 1000 à 5250 habitants puis 3500. Avec le repli démographique, les années 2000 ont vu se multiplier les opérations de rénovation urbaine de grande ampleur qui, d’ailleurs, se poursuivent. Des éco-quartiers apparaissent à Sochaux, Grand-Charmont, Vieux-Charmont… De son côté, le Département a réalisé la rénovation complète des collèges de Sochaux et d’Étupes, et prépare un projet pour celui de Bethoncourt.

Par contraste, des communes rurales au charme bucolique sont enchâssées dans ce canton urbain : Allenjoie où s’achève la partie doubiste de la véloroute, Brognard, Dambenois, Nommay où se déploie une vaste réserve naturelle qui est à la fois un Espace naturel sensible aménagé au concours déterminant du Département, une zone de loisirs et une zone de régulation des crues. Ce poumon vert est protégé jalousement… mais bien partagé !

Du foot mais aussi du hand

Désormais en Ligue 2 après avoir détenu le record de longévité des clubs français en Ligue 1, le FCSM (Football club Sochaux-Montbéliard) continue de porter haut les couleurs locales et prépare la relève dans son centre de formation renommé.

Le Cyclo-Club Étupes brille aussi au niveau national avec de jeunes champions comme Fabien Doubey (championnat de France de cyclo-cross espoirs 2015) et Hugo Hofstetter (championnat de France sur route espoirs 2015).

Le BEEX VA (Bethoncourt-Exincourt-Valentigney) s’illustre dans le hand-ball avec son équipe fanion en Nationale 3. Mais il tient aussi sa réputation à son centre de formation qui accueille une centaine de jeunes de 6 à 18 ans. Ce qui lui a valu le label d’argent de la Fédération française de hand-ball l’an dernier. Son tournoi annuel attire à Bethoncourt près de 140 équipes de toute la France.

Les amateurs de natation disposent d’un espace adéquat avec Citedo, tandis que la base de loisirs de Brognard est le théâtre naturel de nombreux rendez-vous nationaux en ski nautique, triathlon, biathlon…

La culture côté scène et côté salle

Lieu mythique placé sous le signe de l’exigence et de la convivialité, depuis 40 ans déjà, la Mals (Maison des arts et des loisirs) est entrée dans le giron de MA scène nationale, à Montbéliard, en 2013, tout en accueillant d’autres productions. La Mals a formé plusieurs générations de spectateurs, tout comme le Théâtre de l’Unité, basé à Audincourt. Parmi ceux-là, Youssri El Yaakoubi qui est passé de la salle à la scène. Comédien, fondateur de la compagnie Eldo basée à Étupes, il écrit, met en scène, produit, forme, transmet, mêle amateurs et professionnels… « Quand je prononce le mot Théâtre devant des ados, j’ai l’impression de dire un gros mot, mais rapidement ils dépassent le cliché et se prennent au jeu », assure-t-il. D’ailleurs ses ateliers attirent une centaine de jeunes dans le Pays de Montbéliard, démontrant que le théâtre a toute sa place dans la cité… depuis l’antiquité, au moins !

Communes ALLENJOIE BETHONCOURT BROGNARD DAMBENOIS ETUPES EXINCOURT FESCHES LE CHATEL GRAND CHARMONT NOMMAY SOCHAUX VIEUX CHARMONT
Categories Territoire