Le Comité des usagers des routes départementales du Doubs

L’infrastructure routière est essentielle à notre mobilité, indispensable au développement économique et touristique, fondamentale pour l’attractivité de notre territoire. Elle participe à la qualité de nos vies au quotidien. La gestion, l’entretien, et l’aménagement des routes départementales (RD) et de ses ouvrages d’art relèvent d’une compétence dévolue aux Conseils départementaux.

Si le projet départemental C@P 25 fait de cette compétence une priorité, il prévoit également d’écouter les usagers des routes départementales grâce à la mise en place d’un comité décliné par territoires. Son objectif est de recueillir les attentes et d’expliquer les choix du Département en la matière. Dans cette optique, le Département recherche six usagers indépendants.

 

Qu’est-ce que c’est ?

Ce comité constitue une instance d’information et de débat entre le Département et les usagers, limité aux seules routes départementales (y compris quant à leur usage par les modes doux). Ces échanges pourront déboucher sur la prise de décisions ou sur l’engagement de réflexions, sans que cela soit systématique. Il ne s’agit pas, en effet, pour ce comité de cogérer les routes, mais de donner la possibilité à celui-ci d’exprimer ses attentes et formuler des avis et des remarques sur la politique routière et les programmes du Département, dont ils seront précisément informés.

Comment fonctionne-t-il ?

Le comité se réunira une fois par an sur une demi-journée à Besançon. Ses membres recevront une invitation.

Les sujets abordés seront adaptés aux préoccupations des usagers et axés sur le service rendu. Un bilan de l’année précédente et de l’hiver sera effectué, le contenu des programmes annuels sera présenté. Le tout sera suivi d’un temps d’échanges.

Une première réunion d’installation présentera les orientations de C@P 25 concernant les routes, la politique routière départementale, l’organisation départementale sur cette thématique et les missions, l’organisation et les actions des autres membres.

Quelle est sa composition ?

Sa configuration restreinte favorisera les échanges. Il sera présidé par le Vice-président en charge des infrastructures routières et réunira des représentants du Département (élus, membres de la Direction des Routes, des Infrastructures et des Transports, DRIT), des représentants des différentes catégories d’usagers répartis en deux collèges - particuliers et professionnels du transport - comme suit :

- Représentants du Département : élus de la commission infrastructures routières, services de la DRIT. L’expertise du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) pourra également être recherchée au cas par cas.

- Collège des « particuliers » et des associatifs (usagers non professionnels) :

  • 6 usagers indépendants, à parité femme-homme, sélectionnés pour constituer un « échantillon représentatif ». Un duo de représentants pour chaque grand bassin de vie du Doubs (Besançon, Montbéliard, Pontarlier) sera retenu, au besoin en effectuant un tirage au sort parmi les candidats présélectionnés.
  • 1 représentant de l’automobile-club ;
  • 1 représentant de 40 millions d’automobilistes ;
  • 1 représentant de la fédération des motards en colère ;
  • 1 ou 2 représentant(s) des cyclistes affilié(s) à la fédération française des usagers de la bicyclette.

- Collège des professionnels du transport :

  • 1 représentant de la fédération nationale des transports de voyageurs ;
  • 1 représentant de la fédération nationale des transports routiers ;
  • 1 représentant de l’organisation des transporteurs routiers européens.