SAINT-VIT

SAINT-VIT Population (données INSEE 2014) 23756 habitants SAINT-VIT

Saint-Vit : le visage moderne de la ruralité

Bordé par l’Ognon au nord-ouest, traversé par le Doubs et la Loue, ce canton de plaine et de vallons rassemble des villages accueillants qui se sont rénovés et agrandis au cours des 30 dernières années, dans la sphère d’attraction de Besançon.

Annick Jacquemet et Thierry Maire du Poset, conseillers départementaux, à la base de loisirs de Saint-Vit.

« Notre canton est typiquement rural, composé de petites communes qui font beaucoup de choses avec des moyens modestes », font observer le binôme de conseillers départementaux, Annick Jacquemet et Thierry Maire du Poset, en présentant la Maison pour tous de Velesmes-Essarts. Plus loin, Lantenne-Vertière a transformé le presbytère où vécut l’abbé-ethnologue Jean-Garneret en médiathèque, maison d’assistantes maternelles, logements, salle socioculturelle. « Dans ces projets, le rôle de conseil, d’accompagnement dans les démarches, de financement du Département est déterminant », ajoute Annick Jacquemet, tandis que Thierry Maire du Poset souligne : « Omniprésente, l’agriculture se partage en deux secteurs : AOC comté côté Quingey, hors AOC côté Saint-Vit avec des exploitations fragilisées par la guerre des prix. »

Le rayonnement de la Saline royale

Saint-Vit (5000 habitants) s’est considérablement développé en 30 ans, avec lotissements et zones d’activités. Deuxième commune du canton avec un peu plus de 1500 habitants, Arc-et-Senans bénéficie du rayonnement de la Saline royale, propriété du Département, site historique et culturel inscrit au patrimoine de l’Unesco. Avec un peu moins de 1400 habitants, Quingey constitue néanmoins le second pôle d’attraction. Irrigué par la route départementale 673 et la nationale 83, le canton est desservi par le train jusqu’à Saint-Vit et Byans-sur-le-Doubs, par le réseau Mobidoubs jusqu’à Quingey (ligne du Département), et des services de transport à la demande.

Des services de proximité

Si le collège de Saint-Vit a fait l’objet d’une remise à neuf achevée en 2010, celui de Quingey entre en phase d’études préalables. Le réseau de crèches, micro-crèches et de maisons d’assistantes maternelles reste à développer pour répondre à la demande. Pour les personnes âgées, Arc-et-Senans, Quingey et Saint-Vit disposent d’établissements d’accueil bien adaptés. « Le maintien et la bonne répartition des services à la population sont pour nous une préoccupation constante », affirme Annick Jacquemet et Thierry Maire du Poset.

Loisirs et culture pour tousLes médiathèques de Saint-Vit et de Quingey accueillent près de 3000 lecteurs.

S’il fallait ne citer que deux manifestations d’envergure dans le canton, ce serait sans conteste la Foire aux saveurs d’automne, à Pouilley-Français, et la Fête des montgolfières, à Arc-et-Senans, à l’automne aussi.

Et s’il fallait citer deux réalisations culturelles, la Saline étant hors concours, ce serait les médiathèques de Saint-Vit et de Quingey. La première, Les mots passants, compte pas moins de 2500 adhérents qui ont accès à plus de 10 000 ouvrages. Trois bibliothécaires salariés animent un réseau d’une douzaine de bénévoles, ainsi que trois bibliothèques relais dans les villages alentour. La deuxième connait un nouveau départ depuis l’ouverture de son nouveau bâtiment, début septembre, avec déjà 400 adhérents accueillis par une bibliothécaire et une adjointe d’animation. Ces sites culturels reçoivent l’appui du Département et de sa Médiathèque départementale.

Des PME diversifiées

Les pôles de Saint-Vit et de Quingey concentrent l’essentiel de l’activité économique, avec des entreprises à taille humaine. PSP, à Quingey, perpétue une activité historique de la famille Peugeot, une marque qui s’est apposée sur des moulins à café, à poivre, à sel, avant de l’être sur des automobiles. Ses produits s’écoulent dans plus de 80 pays. Non loin, l’association d’insertion TRI a développé une importante activité de recyclage et de ressourcerie.

Du côté de Saint-Vit, Alliance, spécialisée dans le Moulage par injection de métal (MIM), étend son site de production (de 2 200 m2 à 3 700), avec l’appui du Département et de la société d’économie mixte Aktya, entre autres, ce qui permet de pérenniser 125 emplois.

Depuis 1990, Planète Pain n’a cessé de croître. Avec 140 salariés, elle transforme 10 000 tonnes de farine par an. Elle exporte 90% de sa production dans 25 pays. Un peu plus loin, 365 Matins se développe sur un autre créneau (70% de la production allant aux collectivités, 30% à la grande distribution), avec une trentaine de salariés. L’entreprise fabrique en exclusivité le pain brioché G-nutrition mis au point dans le cadre de Vitagora, pôle de compétitivité Goût-nutrition-santé de Bourgogne Franche-Comté.

Communes ABBANS DESSOUS ABBANS DESSUS ARC ET SENANS BARTHERANS BERTHELANGE BRERES BUFFARD BURGILLE BY BYANS SUR DOUBS CESSEY CHARNAY CHATILLON SUR LISON CHAY CHENECEY BUILLON CHEVIGNEY SUR L'OGNON CHOUZELOT CORCELLES FERRIERES CORCONDRAY COURCELLES LES QUINGEY COURCHAPON CUSSEY SUR LISON ECHAY EMAGNY EPEUGNEY ETRABONNE FERRIERES LES BOIS FOURG FRANEY GOUX SOUS LANDET JALLERANGE LANTENNE VERTIERE LAVANS QUINGEY LAVERNAY LIESLE LOMBARD MERCEY LE GRAND MESMAY MONCLEY MONTFORT MONTROND LE CHATEAU MOUTHEROT MYON PALANTINE PAROY PESSANS PLACEY POINTVILLERS POUILLEY FRANCAIS QUINGEY RECOLOGNE RENNES SUR LOUE RONCHAUX ROSET FLUANS ROUHE RUFFEY LE CHATEAU RUREY SAINT-VIT SAMSON SAUVAGNEY VELESMES ESSARTS VILLARS SAINT GEORGES VILLERS BUZON
Categories Territoire