VALDAHON

VALDAHON Population (données INSEE 2014) 24 196 habitants VALDAHON

Valdahon : un canton servi sur un plateau

Situé au cœur du département, sur le premier plateau jurassien, ce canton rural est à la fois agricole et forestier. De surcroît, il abrite des filières d’excellence.

Sylvie Le Hir et Thierry Vernier, conseillers départementaux, au belvédère de la roche au prêtre qui domine le cirque de Consolation.

Comme les plateaux d’une balance, ce canton affiche un développement équilibré. S’il dispose de nombreuses fruitières dans cette zone en AOC comté (Appellation d’origine contrôlée) pour perpétuer une longue tradition de qualité, il compte aussi deux sites laitiers et fromagers de dimension industrielle pour répondre à d’autres types de demandes. La filière viande – bovine et porcine – peut s’appuyer sur les abattoirs de La Chevillotte, basés à Valdahon, pour valoriser sa production. Après le comté, l’une des fiertés du secteur est la saucisse de morteau qui bénéficie d’une Indication géographique protégée, label européen qui favorise la croissance d’une filière à part entière.

Des filières d’excellence

« Filière d’excellence » est un terme souvent employé par les deux conseillers départementaux, Sylvie Le Hir et Thierry Vernier, tant il caractérise leur canton. « Voyez la filière bois, soulignent-ils. Elle représente plusieurs centaines d’emplois depuis l’exploitation forestière jusqu’à la construction de maisons à ossature bois, en passant par les scieries. Nos efforts doivent se concentrer à l’avenir sur la valorisation du bois en France. »

Quant à la filière "produits de luxe", elle se structure autour de la maroquinerie et de l’horlogerie, avec, là-aussi, plusieurs centaines d’emplois à la clé. Enfin, le Bâtiment et les travaux publics sont bien représentés par des artisans et des PME. « Malgré l’attrait exercé sur les actifs par la Suisse, nous parvenons à maintenir un taux d’emplois appréciable localement, font observer les deux élus. Le développement de l’habitat à des coûts raisonnables permet de conserver un tissu commercial bien réparti entre quelques bourgs-centres. »

En termes de services, le canton bénéficie de l’appui du Département pour plusieurs réalisations et projets : micro-crèches dans plusieurs communes, aménagement de sites périscolaires à Flangebouche, Fournets-Luisans et fuans avec regroupement scolaire, à Orchamps-Vennes où un second projet se concrétise… Après la création de maisons médicales à Nods et Belleherbe, un projet similaire est en cours à Orchamps-Vennes, et des réflexions sont lancées à Avoudrey et Valdahon.

Autant d’atouts que les deux élus souhaitent préserver et même dynamiser.

Des attraits touristiques à valoriser

Le saviez-vous ? Dino-Zoo (Charbonnières-les-Sapins) et le gouffre de Poudrey (Étalans), sites exploités par le jeune Geoffroy Vauthier, figurent au deuxième rang des lieux les plus visités dans le Doubs, derrière la Citadelle de Besançon. Plus loin, à Grandfontaine, hameau de Fournets-Luisans, la ferme du Montagnon (plus de 30 000 visiteurs), riche de ses produits régionaux, compte parmi les 100 sites remarquables du goût en France (le seul dans le Doubs), label décerné par quatre ministères. Le canton regorge d’attraits qui mériteraient d’être davantage valorisées : le musée Pergaud, à Belmont, le chemin de croix de l’église d’Orchamps-Vennes, la grotte de la Glacière, la roche de Haute-Pierre… Aux côtés de l’État, du diocèse, de la Communauté de communes, le Département participe activement à la rénovation de l’ancien monastère du val de Consolation et à la mise en valeur de cette magnifique reculée jurassienne.

La route des Microtechniques, axe structurant

Les prochains travaux de la côte de Fuans se dérouleront en 2016 et 2017.En 2015, le Département a consacré environ 400 000 € à la réfection de la voirie dans le canton, sans compter l’entretien ordinaire. La route des Microtechniques, axe structurant entre Besançon, le Haut-Doubs et la Suisse, est une priorité de la majorité départementale. La deuxième tranche des travaux d’élargissement et de sécurisation de la côte de Fuans débutera en 2016, mobilisant 4 millions d’euros sur deux ans. « Je souhaite que le Département engage prochainement une réflexion sur l’opportunité d’une déviation de Valdahon », confie Sylvie Le Hir.

Plusieurs projets de zones d’activités jalonnent le parcours : à Avoudrey, Orchamps-Vennes, Pierrefontaine-les-Varans, Valdahon... « À Étalans, une nouvelle extension est en projet sur un terrain acheté en son temps par Georges Gruillot, ancien président du Département, signale Thierry Vernier. Un hôtel y sera construit pour répondre à une demande forte. »

Communes ADAM LES VERCEL ATHOSE AVOUDREY BATTENANS VARIN BELLEHERBE BELMONT BREMONDANS BRETONVILLERS CHAMESEY CHARMOILLE CHASNANS CHAUX LES PASSAVANT CHEVIGNEY LES VERCEL CONSOLATION MAISONNETTES COUR SAINT MAURICE COURTETAIN ET SALANS DOMPREL EPENOUSE EPENOY ETALANS ETRAY EYSSON FALLERANS FLANGEBOUCHE FOURNETS LUISANS FUANS GERMEFONTAINE GRANDFONTAINE SUR CREUSE GRANGE GUYANS DURNES HAUTEPIERRE LE CHATELET LANDRESSE LAVIRON LONGECHAUX LONGEMAISON LONGEVELLE LES RUSSEY LORAY MAGNY CHATELARD NODS ORCHAMPS VENNES ORSANS OUVANS PASSONFONTAINE PESEUX PIERREFONTAINE LES VARANS PLAIMBOIS VENNES PROVENCHERE RANTECHAUX ROSIERES SUR BARBECHE ROSUREUX SOMMETTE VALDAHON VANCLANS VAUCLUSE VAUCLUSOTTE VELLEROT LES VERCEL VENNES VERCEL VILLEDIEU LE CAMP VERNIERFONTAINE VERRIERES DU GROSBOIS VILLERS CHIEF VILLERS LA COMBE VOIRES
Categories Territoire