Poursuite du soutien au sport de haut niveau et à l’évènementiel

Cet axe se décline selon 3 volets :

  • L’accompagnement des clubs phares

    Le sport de très haut-niveau professionnel est un vecteur de communication pouvant servir de levier pour dynamiser des bassins de vie.

    Il attire non seulement des partenaires économiques, mais propose également une animation territoriale, en offrant un accès au spectacle sportif, pour tous les habitants et acteurs d’un territoire.

    Par ailleurs, à travers les spectateurs et habitants que les clubs et sportifs de haut-niveau drainent, il contribue largement à développer une identité de territoire. C’est en cela, que le sport de haut-niveau est fédérateur et identitaire.

    Ce sont les raisons pour lesquelles le Département a fait le choix d’apporter jusqu’alors son soutien à 4 clubs phares du Doubs :

    - Football Club Sochaux Montbéliard (FCSM),

    - Entente Sportive Bisontine Féminine (ESBF),

    - Grand Besançon Doubs Handball (GBDH),

    - Club Cycliste d’Etupes, Le Doubs, Pays de Montbéliard (CC Etupes).

    Cet accompagnement se traduit soit par l’achat de places et de prestations de communication, soit par le soutien à l’association support, au travers d’actions spécifiques en direction de la réussite éducative et/ou de l’inclusion sociale.

    Ce secteur bénéficie actuellement de financements croisés multiples qu’il conviendra de redéfinir dans le cadre de la Conférence Territoriale de l’Action Publique (CTAP).

 

  • L’accompagnement des clubs amateurs de haut-niveau

    A sa manière, le sport de haut niveau amateur contribue également à développer l’animation des territoires, toutefois, il ne bénéficie pas des mêmes moyens que le sport professionnel.

    Ainsi, le Département a fait le choix d’accompagner ces quelques 55 clubs évoluant dans les 3 premiers niveaux nationaux amateurs, rattachés à des fédérations reconnues de haut-niveau par le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

    Toutefois, il est envisagé de revoir le mode d’accompagnement et le contenu de ces contrats d’objectifs, pour les saisons suivantes.

    L’enjeu est de distinguer les clubs amateurs modestes, de ceux qui affichent de réelles ambitions sans pour autant avoir de moyens supplémentaires.

    Avec quelques-uns de ces clubs amateurs de haut-niveau, une part du soutien financier (environ 10 %) pourrait être conditionnée à la déclinaison d’actions spécifiques en faveur de la réussite éducative, l’inclusion sociale, ou encore l’animation des territoires.

    Enfin, la redéfinition des contours et modalités d’accompagnement ne pourra se faire qu’en coordination avec les autres financeurs, dans le cadre de la CTAP.

 

  • Un accompagnement à l’évènementiel sportif et à l’animation des territoires

    La capacité d’animation sportive d’un territoire contribue fortement à son attractivité. Couplée à la qualité des équipements, l'animation du territoire par le sport s'avère prépondérante, en adéquation avec la part croissante de temps libre affectée aux loisirs sportifs.

    Le soutien à l'événementiel sportif répond à cette volonté politique.

    Excellent levier de dynamisme, il encourage l'organisation, dans de bonnes conditions, de manifestations sportives de grande envergure, de loisirs ainsi que de colloques sur les thèmes du sport et de l’éducation populaire. La valeur ajoutée de l'animation territoriale par le sport s’harmonise avec les souhaits des structures publiques et du mouvement sportif, organisateurs d’événements ponctuels.

    Près de 100 manifestations sont soutenues chaque année, tant de niveau international que de niveau plus modeste.

    En raison des contraintes budgétaires pesant sur le Département, il a été décidé de limiter le montant de l’aide départementale à 10% du budget prévisionnel de la manifestation (sauf les cas jugés exceptionnels, pour l’intérêt qu’ils représentent) et de veiller à la participation financière de la commune d’accueil de l’évènement.

    Les conditions d’accompagnement de ces associations seront revues pour 2017.