Le Conseil départemental des jeunes découvre du monde nordique

[jeudi 2 mars 2017 11:45]

Le 28 février, une délégation du Conseil départemental des jeunes s’est rendue sur le site du tremplin international de Chaux-Neuve. Le but de cette journée découverte était de se familiariser à l’univers nordique, sa riche histoire… et de s’initier à ses pratiques sportives !

La trentaine de conseillers départementaux juniors, dont les deux vice-présidentes, Coline Balandret et Ameline Monnier, a pu approcher le tremplin qui accueille la seule étape française de la Coupe du monde de combiné nordique et même en rejoindre le sommet ! L’occasion pour ces jeunes élus dont beaucoup découvraient le site, d’en apprendre davantage sur les différentes disciplines nordiques où s’illustrent nombre de sportifs doubistes : médaille de bronze en relais en Coupe du monde pour Célia Aymonier, titres de championne du monde en individuelle et de vice-championne du monde jeune pour Lou Jeanmonnot-Laurent pour ne parler que des médailles les plus récentes.
Ils ont suivi avec attention un exposé un peu plus technique sur l’équipement et ses évolutions, les qualités nécessaires (tonicité, légèreté), les différentes normes très strictes du saut à ski, le passage en revue des autres disciplines nordiques (biathlon, fond). Le tout, sans oublier l’investissement du Département sur le site pour permettre au tremplin de conserver son statut international et, plus généralement, son rôle dans la sensibilisation aux disciplines nordiques : achat de matériel pour les écoles de ski, financement du salaire de moniteurs, partenariat avec l’UNSS pour l’organisation de la journée blanche qui a récemment rassemblé 1 849 collégiens du Doubs…
Après cette partie théorique, les jeunes conseillers départementaux avaient bien mérité de passer à la pratique, très attendue de toutes et tous. Biathlon avec carabine laser pour les uns au Pré Poncet, saut à ski pour les autres. Les chutes de neige de l’après-midi ne douchant pas l’enthousiasme des collégiens.

Romane :
« Je n’étais jamais venue et je ne connaissais pas le saut à ski. J’aime bien. Le moniteur nous apprend bien, surtout sur les positions à adopter pour mieux sauter. J’y arrive bien et je n’ai pas trop peur. À propos de mon mandat de conseillère départementale, au début j’appréhendais beaucoup car je ne connaissais personne. On se connaît mieux maintenant, grâce à ces journées et ça se passe bien. »

 

Timoté :
« C’est génial de pouvoir découvrir et de s’initier. Je n’avais jamais essayé le saut à ski avant mais c’est intéressant et le site est beau. On ne s’attendait pas à avoir autant de neige. Grâce à cette journée, j’ai découvert plein de choses sur l’univers nordique. Comme l’origine militaire du biathlon. Pour mon rôle de conseiller départemental, nous avons un super bon groupe pour le bassin de Montbéliard qui nous permet de bien travailler sur notre projet. »

 

Ameline :
« Ce n’est pas du tout la journée que j’attendais et je ne pouvais pas rêver mieux ! Je ne connaissais pas le site et c’est vraiment super de pouvoir pratiquer. Avec le saut à ski, c’est génial, on s’envole et ça m’a beaucoup plu. Au début j’ai un peu appréhendé mais tout s’est bien passé. Mon mandat de conseillère départemental et de vice-présidente se passe bien. J’aime bien être une porte-parole. Ces journées de rencontre sont importantes car elles permettent de mieux nous connaître et de se faire de nouveaux amis. Au collège, le principal vient régulièrement me voir pour savoir comment se passe mon mandat. »

 

Mathys : « Je ne connaissais pas le site. De découvrir le record du tremplin, la vitesse des skieurs au moment du saut, tout cela est impressionnant ! J’avais déjà eu l’occasion de tester cette discipline. Ces journées sont bien. Elles nous permettent de découvrir le département, toutes les commissions de bassin sont réunies. »
Alexane : « Même si je connaissais un peu les disciplines nordiques, je ne pensais pas qu’il y avait autant de normes très précises et aussi rigoureuses en saut à ski. J’avais déjà testé à l’école primaire mais je ne connaissais pas le site. Je me suis présentée à l’élection sans trop savoir à quoi m’attendre mais je ne regrette absolument pas. Ça me permet de voir d’autres personnes, de me faire de nouveaux amis. »