icone

Le Conseil départemental des jeunes 2016-2018 tire sa révérence

[mercredi 6 juin 2018 18:18]
Nos services L'éducation Thème Info
Collège
Evénement
Le Conseil départemental des jeunes 2016-2018 tire sa révére...

La dernière assemblée plénière du Conseil départemental des jeunes s’est tenue ce 30 mai au siège du Département à Besançon. Après deux ans de sessions et de projets menés à bien, l’heure du bilan est venue. Avant de nouvelles élections à la rentrée prochaine !

Ludovic Fagaut, vice-président du Département, a inauguré cette session : « j’espère que vous avez apprécié cette expérience basée sur la citoyenneté. Et que cela suscitera une envie d’engagement dans la sphère politique ou associative où l’on a besoin de votre implication. » La présidente de cette assemblée, Alizée Gudefin, prenait le relais : « Je suis très heureuse de vous retrouver. Ces deux ans ont été riches en expérience, il y a eu beaucoup de rencontres. Nous avons réussi à former une grande équipe qui a réalisé des projets. J’en suis très fière. Nous avons grandi, mûri, découvert le patrimoine du département. Je suis très contente d’avoir participé à cette aventure. Avoir été présidente a été quelque chose de très fort. »
Ces deux années furent en effet très riches. Aux découvertes patrimoniales – le tremplin de Chaux Neuve avec une initiation au saut à ski et au biathlon, la visite des Archives départementales, du musée Courbet… - s’est mêlé l’apprentissage de la prise de parole en public, du débat et la construction puis la réalisation de projets originaux (un pour chaque commission de Besançon, Montbéliard et Pontarlier).


Avec l’Unicef

La commission bisontine  a ainsi mis en place une action de sensibilisation des collégiens aux droits des enfants dans les pays en guerre ou sinistrés et aux enfants soldats en partenariat avec l’Unicef. Des représentants de l’Unicef se sont rendus dans sept collèges du secteur pour y expliquer également le rôle de cette organisation internationale. Un quizz à la fin de chaque session a permis de voir ce que les collégiens avaient retenus… et, en cas de bonnes réponses, de rapporter de l’argent à l’Unicef. Au final, avec plus de 1000 élèves sensibilisés, ce sont 2 700€ qui ont été versés à l’organisation par le Département. Mireille Silvant, présidente du Comité Unicef du Doubs : « Le président d’Unicef France, Jean-Marie Dru, a assisté à la séance au collège Proudhon à Besançon. Il a été emballé par cette action. Cette assemblée est un modèle. Ses projets sont présentés à Unicef France qui est ravie de leur qualité et de l’implication de ces jeunes. La somme versée par le Département grâce à cette action est énorme pour nous. Elle sera investie pour aider les enfants dans les services d’urgence de ces pays sinistrés. »


Rallye nature

Changement de décor pour la commission de Montbéliard. Sur deux jours, elle a réuni plus de 300 collégiens sur le site de la Damassine à Vandoncourt. Plusieurs partenaires du Département ont participé à ce projet aux activités très variées : land art avec utilisation des éléments naturels à disposition comme support de création artistique ; biodiversité au verger avec un travail d’identification d’insectes ; découverte de l’écosystème aquatique aux abords d’un étang avec observation des larves dont celles polluo-sensibles qui permettent d’évaluer un milieu ; lecture de paysage avec une approche à la fois géologique et patrimoniale ; grimpe dans les arbres et approche de leur rôle et leur fonction, parcours énergie sur les énergies renouvelables... Des approches variées, ludiques et concrètes pour une sensibilisation originale de la préservation de l’environnement.


Sensibilisation aux dépendances

Pour la commission de Pontarlier, le décor était plus minimaliste mais très fonctionnel. Quelques chaises et un écran géant ont permis à la Compagnie Comédiens associés de mener à bien leur ciné-théâtre interactif dans neuf collèges pour près de 950 collégiens rencontrés. Ici, la sensibilisation aux différentes formes de dépendance (alcool, tabac, drogue, jeux vidéo) s’est faite de manière active. Pas de discours moralisateurs mais, en faisant jouer des scénettes aux élèves avec des comédiens, la possibilité d’échanger sur les notions de libre-arbitre, de choix, d’effet de groupe et d’entrainement, la capacité à dire non, comment aider celui ou celle qui tombe dans l’addiction et autres éléments de réflexion. Claire de la Cie Comédiens associés : « que ce soit par la prise de parole, le jeu sur scène ou par le vote par télécommandes numériques, chacun s’approprie le sujet et se met en situation. Notre but est d’instiller la réflexion sur tout ce qui peut les influencer, les aider à se positionner et à ne pas subir. » Mêlant habilement vidéo, théâtre forum, cette approche teintée d’humour a beaucoup plu, comme l’explique Coline Balandret, vice-présidente du Conseil départemental des jeunes, lors du passage de la Cie Comédiens associés dans son collège : « Depuis le temps qu’on travaille sur ce projet, ça fait bizarre de le voir aboutir. Je suis très contente que ça se fasse, j’étais très curieuse de voir concrètement comment ça allait se passer. C’est très bien. »

Diaporama