icone

Pont Bermont à Montbéliard, Coupure de la circulation du 30 juillet au 31 août

[vendredi 27 juillet 2018 11:34]
Nos services Les routes et infrastructures Thème Info
Routes et infrastructures
Pont Bermont à Montbéliard, Coupure de la circulation du 30 ...

C’est l’un des plus importants chantiers routiers actuels du Département. L’opération de réhabilitation se fera en deux phases dont la première a lieu en ce moment et durera jusqu’en novembre.

Malgré le retard de certains chantiers engendré par les difficultés d’approvisionnement en bitume, d’autres opérations, programmées cet été et non impactées, se poursuivent. Le chantier du Pont Bermont en est l’illustration. Le pont Armand-Bermont, enjambe l’Allan à Montbéliard et opère la jonction entre le quartier de La Petite Hollande et le centre-ville. Il supporte un trafic journalier de 6900 véhicules dont 5% de poids lourds. Un défaut d’étanchéité des joints de chaussée et de trottoirs accélérait la dégradation de l’ouvrage. Une première opération sur les poutres (appelée moisage) avait été réalisée fin 2017 à l’initiative du Département pour les consolider.
Si actuellement le passage piétonnier est maintenu tout comme le sens de circulation de la Petite Hollande vers le centre-ville, l’ouvrage sera complètement fermé à la circulation du 30 juillet au 31 août afin de pouvoir réaliser la couche de roulement et les joints de chaussée.


Des entreprises locales réactives


Jean-Luc Guyon, conseiller départemental de Montbéliard, précise : «Une de nos craintes concernait l’approvisionnement en matériaux pendant cette période estivale où les chantiers sont très nombreux. Mais tout se passe bien. Il y a eu beaucoup de concertations entre la Ville, le Département et nos différents services pour que tout soit bien coordonné. Les gens sont contents de voir que les choses bougent et avancent. Les travaux sont réalisés par le groupement Parietti/Eurovia/TSV. C’est un beau chantier, avec des contraintes de circulation et d’exploitation. C’est une satisfaction supplémentaire de voir que ce sont des entreprises locales qui relèvent ce défi. Elles ont été très réactives. »


L’imperméabilisation cet été


En raison de la loi sur l’eau, qui impose une périodicité des travaux (d’avril à novembre), l’ensemble des travaux se réaliseront sur 2018 et 2019. La phase actuelle porte sur la partie supérieure du pont (imperméabilisation, reprise de la chaussée, des trottoirs, du garde-corps, de la maçonnerie).
La seconde phase de l’opération, d’avril à novembre 2019, portera sur la partie inférieure de l’ouvrage (remplacement des appareils d’appui, reprise de la maçonnerie sur les piles et les culées…). L’ensemble des travaux est estimé à 700 000€.

Photos Daniel Nowak

Diaporama