icone

Les échos de l’Assemblée départementale

[lundi 24 septembre 2018 15:56]
Nos services Les collectivités Thème Info Les échos de l’Assemblée départementale

Les conséquences de la sécheresse, l’accès au logement et le prochain lancement du Bicentenaire Courbet ont marqué la rentrée des élus départementaux réunis en assemblée le lundi 24 septembre.


La sécheresse, catastrophe écologique

Tout au long de l’été, dans leurs cantons, les élus départementaux ont pu mesurer les dégâts provoqués par la sécheresse. Même si le sujet relève de la compétence de l’État, « le Département agit avec son programme C@P25. Le Doubs à sec, c’est une catastrophe écologique, estime la présidente Christine Bouquin. Contrairement à nombre de Départements, nous demeurons présents aux côtés des intercommunalités et des syndicats mixtes. C’est ainsi que nous nous félicitons du regroupement des syndicats mixtes de la Loue et du Haut-Doubs. Le nouveau syndicat pourra mener des actions cohérentes à l’échelle du bassin versant. De plus, il pourra obtenir le label Epage [Ndlr : Établissement public d’aménagement et de gestion des eaux] et, donc, des financements supplémentaires de l’État. »
Par ailleurs, le Département accompagne au cas par cas les agriculteurs touchés par les conséquences d’une sécheresse qui se prolonge.


Le Logement d’abord et pour tous

Le Département du Doubs est l’un des quatre Départements de France à s’engager dans le plan national Logement d’abord, aux côtés d’une vingtaine de villes et communautés d’agglomération.
Ce choix du Doubs s’inscrit dans le prolongement de son action volontariste en faveur du logement pour tous. À travers son projet C@P25, en tant que chef de file de l’action sociale, le Département considère l’accès au logement comme un levier incontournable d’inclusion et de cohésion sociale.
Le Plan national Logement d’abord est donc un levier complémentaire pour le Département du Doubs qui disposera de financements adaptés pour mettre en œuvre cet engagement. Ce plan vise à :
- favoriser l’accompagnement des personnes sans-abris ou mal-logées dans un logement plutôt que leur passage par des étapes successives d’hébergement qui ont montré leurs limites.
- développer une offre de logements pour les publics concernés : pensions de famille, maisons relais, mobilisation du parc privé…

2019, année Courbet

« Gustave Courbet, l’art d’être libre », telle sera la marque du Bicentenaire de la naissance du maître du réalisme à Ornans. Des experts, des acteurs culturels, touristiques, économiques, des collectivités sont mobilisés depuis plusieurs mois au sein du comité de pilotage présidé par Christine Bouquin pour faire de cette année un événement national, voire international, mais aussi local. Plus de 200 manifestations ont été proposées, près de 90 ont obtenu le label du Bicentenaire, certaines seront soutenues financièrement par le Département. La programmation se distingue par sa diversité qui ne manquera pas d’attirer tous les publics à travers tout le Doubs.
Au-delà de ce temps fort, l’objectif est de préparer l’avenir du pôle Courbet constitué autour du musée départemental situé à Ornans. Première étape : l’acquisition d’une maison contiguë à l’atelier du peintre, à Ornans, réalisée le 7 septembre dernier. Après restauration, celle-ci sera destinée aux résidences d’artistes, notamment. D’autres projets s’esquissent…

 
Les grands rendez-vous à noter dès à présent dans vos agendas :

- Du 24 février au 29 avril 2019 : Courbet dessinateur. Un sujet étudié par le musée Courbet avec des historiens de l’art, les Archives du Jura Bruschwiler et le musée Jenish, de Vevey.
- Du 10 juin au 30 septembre 2019 : dialogue entre les œuvres de Yan Peï-Ming et de Gustave Courbet. Le peintre d’origine chinoise sera accueilli en résidence à Ornans à partir de mars 2019.
- Du 27 au 29 juin 2019 : Courbet autrement, colloque international sous le patronage du philosophe Jean-Luc Marion, membre de l’Académie française.
- Du 15 novembre 2019 au 31 janvier 2020 : Courbet – Hodler. Cette exposition sera le fruit d’une riche collaboration entre le musée Courbet, des musées suisses et la Fondation Holder, notamment.

Diaporama