icone

Usages numériques : Média-doo fait les yeux doux aux lecteurs nomades

[vendredi 9 novembre 2018 11:36]
Nos services La culture Thème Culture
Innovation
Usages numériques : Média-doo fait les yeux doux aux lecteur...

La médiathèque de Valdahon rivalise avec les plus grandes… Elle se classe troisième, après celles de Besançon et de Montbéliard, en termes de fréquentation de Média-doo, la plate-forme de ressources en ligne proposée par la Médiathèque départementale. Cet outil contribue à élargir la mission des bibliothécaires.


Située à la tête d’un réseau de bibliothèques-relais réparties sur six communes, la médiathèque de Valdahon enregistre un nombre d’inscrits enviable : près de 1 000, ce qui entraîne une fréquentation annuelle des lieux par près de 9 000 personnes. Comme ailleurs, sa responsable, Christèle Vermot, constate un certain tassement des prêts de livres, CD et DVD (25 000 documents prêtés en 2017) mais une hausse de la fréquentation des lieux.

Un lieu de vie

Nommée La Fée aux miettes [ndlr : d’après un roman fantastique de Charles Nodier], la médiathèque ne raconte pas que des histoires ! « C’est devenu un lieu de rencontres et d’échanges autour du livre. Nous choisissons une thématique chaque année – les couleurs de l’Orient en 2018 – que nous déclinons lors de concerts, d’expositions, d’ateliers : cuisine, calligraphie, contes, lectures théâtralisées, et même bricolage », indique Christèle Vermot.

Des pratiques diversifiées

Le développement des usages numériques participe de cette diversification des pratiques. Le catalogue de la médiathèque de Valdahon et de son réseau est accessible via un portail Internet depuis 2014. Les utilisateurs peuvent disposer d’un compte personnel pour consulter, réserver, suivre leurs prêts, prendre connaissance des nouveautés et des coups de cœur des professionnels et des bénévoles. Des tablettes et des liseuses sont disponibles en prêt depuis 2015. L’heure du conte même se fait numérique ! D’ailleurs, La Fée aux miettes participera à la Saison numérique #3, organisée par le Département en janvier et février 2019.

Un max de services

La médiathèque de Valdahon a été parmi les premières du Doubs à expérimenter Média-doo. Cette plate-forme en ligne proposée par la Médiathèque départementale donne accès à divers services : presse (deux magazines par mois), musique (accès illimité), cinéma (trois films en VOD par mois), livres bien entendu, auto-formation (accès illimité)… Pour le simple coût d’adhésion à la médiathèque locale (5€ en individuel, 11€ en famille, gratuité dans certains cas, à Valdahon) !

Mediadoo partout, à tout moment

« C’est un service qui capte notamment les lecteurs nomades car il est accessible partout, à tout moment », observe Christèle Vermot qui dénombre 112 inscrits à la plate-forme, soit plus de 2000 utilisations (streams) et 362 visites en 2017. « Nous présentons cette offre dès l’inscription à la médiathèque », précise Françoise Roussel-Galle, l’ambassadrice locale de Média-doo et, ce faisant, bibliothécaire professionnelle. « Je montre comment ça fonctionne et j’accompagne les utilisateurs si nécessaire. Ces services plaisent beaucoup, ajoute-t-elle. En auto-formation, les utilisateurs ont accès à la préparation au code de la route et au permis bateau, à des modules de développement personnel et de coaching, d’informatique, de soutien scolaire… C’est très varié. Les gens sont souvent surpris de cette offre en milieu rural. »
« Cet outil fait évoluer notre métier, conclut Christèle Vermot. Nous nous consacrons davantage au conseil, à l’orientation et aux animations en direction de différents publics. Nous devenons des médiateurs, en plus d’être bibliothécaires. C’est passionnant ! »
 
www.bibliotheque.valdahon.com
https://media-doo.mediatheques.fr/

Photos: Laurent Cheviet

Témoignages


Une ouverture sur le monde

Attirée par les films étrangers « car ils font découvrir d’autres cultures, d’autres modes de vie », Maryse Billerey profite de Média-doo pour s’évader tout en restant bien installée chez elle. « La version actuelle de la plate-forme est esthétique et conviviale, très simple d’utilisation. Je visionne beaucoup de films en version originale. Je consulte aussi les livres dédiés à la jeunesse pour faire ma sélection, car je fais partie de l’association Lire et faire lire, pour raconter des histoires aux enfants et leur donner le goût de la lecture. »
Quoi qu’il en soit, rien ne remplace la médiathèque locale pour « entretenir des relations humaines enrichissantes ».


Des utilisations ciblées

Lectrice assidue, Aline Hugon considère que « moins il y a de numérique dans la vie, mieux on se porte ! » « Le numérique est chronophage, il ne faut pas se faire piéger », estime-t-elle.
Tout au moins, pour sa famille, elle a une utilisation ciblée de Média-doo : « Pour visionner des films que l’on ne verrait pas autrement, et pour le soutien scolaire. » Juste ce qu’il faut, au moment où il faut, car il n’est pas question de rater une sortie en forêt !


Augmenter le champ des possibles

« Avec le développement de services numériques, la médiathèque propose une offre supplémentaire qui augmente le champ des possibles », considère Annie Ponçot, adjointe au maire chargée de la culture. « Nous soutenons La Fée aux miettes dans ses initiatives car elle répond bien aux attentes de la population. C’est devenu un lieu d’échanges de savoir qui attire toutes les générations, grâce à des approches différentes comme l’accueil des scolaires, des personnes âgées, des adolescents avec les outils numériques. C’est un service à part entière qui contribue à l’attractivité de notre territoire. »


Réduire la fracture numérique

« Le partenariat du Département à travers sa Médiathèque  joue un rôle important dans le développement de la lecture et des usages numériques. Il vient soutenir des initiatives communales et intercommunales souvent portées par des bénévoles et des professionnels, pour répondre à des attentes légitimes de la population. Le Département participe au déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du Doubs, jusque chez l’habitant, le service public ou le professionnel Il œuvre ainsi à la réduction de la fracture numérique. D’ici 2022, notre département sera fibré : des services comme celui proposé par La Fée aux miettes pourront être opérationnels partout ! »


Média-doo, chiffres-clés

1082 usagers actifs en 2017 contre 628 en 2016

3 062 visites sur la plate-forme*

22 581 documents consultés en streaming dont 6400 films*

35 bibliothèques partenaires* dont celles de Besançon, Montbéliard, Morteau, Valentigney, bientôt Audincourt et Pontarlier.

* chiffres 2017

Diaporama