icone

Chemins de l’honneur : trois jeunes du Doubs récompensés

[jeudi 20 décembre 2018 16:09]
Nos services Sport et jeunesse Thème Info Chemins de l’honneur : trois jeunes du Doubs récompensés

Heidi-Marie Moyne, Mégane Bongay et Killian Bruot sont les trois lauréats 2018 du prix jeune Les Chemins de l’honneur. Ce prix de la Société des Membres de la Légion d’Honneur (SMLH), en partenariat avec l’Association des maires du Doubs et le Département récompense des jeunes qui s’illustrent par leur engagement, leur sens civique et leur investissement citoyen.

Ces prix ont été remis par Ludovic Fagaut, vice-président du Département, représentant la présidente Christine Bouquin, Jean-François Robert, président de la section du Doubs de la SMLH, Yves Guyen, représentant l’Association des maires du Doubs en présence notamment de Béatrix Loizon et Odile Faivre-Petitjean, vice-présidentes du Département, et de nombreux officiels. Ludovic Fagaut : « Cette troisième édition met une fois de plus en valeur des jeunes qui brillent par leurs mérites et leur engagement. C’est un vrai bon projet car on ne fait pas assez la promotion des actes bienveillants et positifs de la jeunesse. Il est important de valoriser ces jeunes qui sont autant d’exemples à suivre. Je suis ravi que cela se fasse au Département, dans la salle Joubert, lieu d’exercice démocratique par excellence lors de nos débats en assemblée départementale. »

Des jeunes motivés

Heidi-Marie Moyne, originaire d’Ornans, représentée par sa famille en raison de ses partiels d’orthophonie, est la lauréate du premier prix. Engagée auprès des autres depuis plusieurs années (et avait été candidate l’an passé), elle accompagne régulièrement six enfants handicapés dans sa commune et a récemment travaillé à la mairie d’Ornans afin de financer un voyage humanitaire au Maroc.
Mégane Bongay remporte le deuxième prix. Habitant Vermondans, elle est issue de la section des jeunes sapeurs-pompiers de Pont-de-Roide où elle s’illustre désormais en tant que pompier volontaire. Après avoir participé à l’accouchement d’un petit garçon dans une ambulance, elle a été blessée en juin lors d’une mission. Une blessure qui n’entame en rien sa détermination : « J’ai appris récemment ma participation à ce prix et ma récompense. C’est une belle surprise et cela prouve qu’il n’y a pas que les hommes qui peuvent être récompensés pour leurs actions. Nous sommes encore peu de femmes chez les sapeurs-pompiers. Je suis fière de ce que je fais, j’ai vécu des moments très beaux. Je vais poursuivre cet engagement. »
Killian Bruot, de Besançon, est un jeune joueur du club de Besançon Doubs Hockey-Club. Il consacre beaucoup de temps à la section des jeunes sapeurs-pompiers qu’il a intégrée : « Je remercie ceux qui ont présenté ma candidature. C’est mon envie de faire quelque chose d’utile à mon âge qui m’a orienté vers les jeunes sapeurs-pompiers. »

Mettre en avant encore plus de jeunes

Yves Guyen, représentant l’Association des maires du Doubs : « Ce prix honore l’action citoyenne et le dévouement de ces jeunes. Il nous semble important qu’il prenne encore davantage d’ampleur. C’est pourquoi nous nous sommes rapprochés de l’association des maires ruraux du Doubs pour avoir encore plus de candidats et faire ressortir encore plus de jeunes. Ils méritent d’être reconnus, au moins localement. C’est une fierté pour notre association de participer à ce prix et d’ailleurs, pour la première fois, nous remettons également un prix à la lauréate. »
Jean-François Robert, président de la section du Doubs de la SMLH : « Nous sommes sensibles au fait de pouvoir faire encore davantage connaître ce dispositif et le diffuser plus largement afin d’identifier toujours plus de jeunes méritants. Ce prix est lié à la première distinction de la Nation, celle qui reconnaît des « mérites éminents acquis au service de la Nation » à titre civil ou militaire. Il est de notre devoir, en tant que membres de la Société des Membres de la Légion d’Honneur de promouvoir ses valeurs. »

Photos : Yves Petit

Diaporama