icone

Handball féminin, ESBF : une victoire à point nommé

[jeudi 28 février 2019 14:47]
Nos services Sport et jeunesse Thème Info
Sport
Handball féminin, ESBF : une victoire à point nommé

Dans son projet C@P25, le Département accorde une importance particulière au sport et à l’éducation populaire. Conscient de l’impact des athlètes de haut niveau sur la jeunesse, il apporte son soutien aux grands clubs sportifs professionnels du Doubs comme l’ESBF. C’est dans le cadre de ce soutien qu’il était parrain du match contre Chambray remporté par l’ESBF sur la plus petite des marges (33-32) ce 27 février. Odile Faivre-Petitjean, vice-présidente du Département, en a donné le coup d’envoi.

Le projet sportif de l’ESBF correspond aux critères du projet départemental C@P25 : une attention forte à la réussite éducative, l’inclusion sociale et l’animation des territoires. C’est dans cet esprit que le Département a profité de cet événement sportif pour rappeler ses engagements auprès de la jeunesse en invitant, en lien avec les équipes de sa direction enfance—famille, une soixantaine de jeunes accompagnés par le Centre départemental de l’enfance et de la famille (CDEF) et de mineurs non accompagnés.

La dynamique de la victoire retrouvée

D’un point de vue purement sportif, Les filles de l’ESBF ont mis fin à une série de défaites (4, toutes compétitions confondues). Elles y sont parvenues grâce entre autres à une Zeljana Stojak des très grands soirs, la gardienne a été l’auteure de 16 arrêts dans le match… et 2 buts !, à la précision chirurgicale de Marine Dupuis aux Penalties avec 100% de réussite. Toujours aussi intenable, Alizée Frécon fut également très précieuse avec 8 buts. Les « jeunes pousses » étaient au diapason à l’image de Lucie Granier (4 buts sur 5 tirs) ou encore Maria Nunez très accrocheuse en défense et efficace en attaque (3 buts, 100% de réussite). Ayant mené toute la partie, la victoire n’a pas échappé aux filles du duo d’entraîneurs Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot-Delerce.
Raphaëlle Tervel : « L’objectif était de renouer avec la victoire le plus vite possible. C’est chose faite. Ce fut difficile, nous avions 4 blessées et Chambray nous pose toujours énormément de problèmes. Les filles se sont très bien adaptées, elles ont tout donné sur le terrain. Les 4 jours de repos ont fait énormément de bien. Dans le mental et la gestion du match aussi, elles ont été très bien, elles ont fait face à plusieurs situations que l’on n’avait jamais connues. Elles sont vraiment allées chercher les 3 points. Bravo à elles. »


4 matchs avant les play-offs

Concernant la fin de saison régulière, Raphaëlle explique : « On a 4 matchs avant les play-offs, et 15 jours pour préparer la venue de Brest. L’objectif est de rester dans le top 4, ce n’est pas encore mathématiquement acquis. D’ici là, on devrait récupérer des blessées. »
Sandrine Mariot-Delerce abondait dans le même sens : « Nous sonnes concentrées sur les play-offs. On regarde où nous en sommes, ce qu’il nous reste à faire. Nous nous focalisons sur les trois points à prendre à chaque prochain match. On dit à nos joueuses de ne pas avoir peur, de ne pas avoir de limites. Chacune d’entre elles, quel que soit son gabarit, a sa place dans l’équipe. On essaie de leur donner confiance. Et quand on voit, pour ne parler que d’elles, Lucie réussir des tirs jamais vus à l’entraînement ou Juliette, demi-centre, finir le match arrière gauche, on se dit que ce sont des joueuses en confiance. Et c’est exactement ce que l’on cherche. » Tout comme réussir une fin de parcours de haute volée avec un programme à domicile de prestige.

Prochains matchs à domicile :
ESBF – Brest le 13 mars à 20h
ESBF – Metz le 30 mars à 20h

Photos Laurent Cheviet

Diaporama