icone

28 collégiens ambassadeurs européens réunis au Département

[lundi 13 mai 2019 17:12]
Nos services L'éducation
L'Europe
Thème Info
Collège
28 collégiens ambassadeurs européens réunis au Département

Le joli mois de l’Europe fête ses 10 ans cette année. La Journée de l’Europe est célébrée chaque 9 mai dans l’ensemble des États membres pour rendre hommage à la date fondatrice que fut le 9 mai 1950. Pour l’occasion, le Département a accueilli 28 élèves du collège de Saint-Vit qui se sont livrés à un bel exercice européen.


Cette action, menée pour la première fois dans la région, s’appuie sur les synergies développées entre la Maison de l’Europe, le Département du Doubs, l’Académie de Besançon et le collège de St Vit. Elle propose un cadre propice à l’expression orale, au débat, à l’argumentation, à la compréhension des enjeux européens et du fonctionnement de l’Union Européenne. Une façon originale de fêter le 69ème anniversaire de la Déclaration Schuman. Chacun des 28 collégiens est devenu, le temps d’une journée, un ambassadeur de l’un des États membres de l’Union Européenne.


Un projet de loi sera proposé à l’Europe

Les 28 élèves de 3ème, leur enseignant Anthony Maire et la documentaliste Méryl Laurent avaient préparé depuis plusieurs semaines – dans le cadre scolaire – ce travail de présentation et de promotion de de ces pays. Cette présentation faite, chacun des ambassadeurs a pu se livrer à la seconde partie de l’exercice : proposer une idée, un « projet de loi », s’appuyant sur les meilleures pratiques du pays qu’il représentait et qui pourrait bénéficier aux autres membres de l’UE. Chacun des 27 « projets de loi » (en tenant compte du futur Brexit) furent débattus avec des mises en perspectives, argumentations et contre-argumentations pertinentes puis soumis au vote pour n’en retenir qu’un. C’est le projet porté par l’ambassadeur de l’Italie sur la stricte égalité femme – homme qui a remporté la majorité des suffrages. Il reste néanmoins une dernière étape à ce projet : envoyer un courrier au Parlement européen à Strasbourg et à la Commission européenne à Bruxelles pour présenter en bonne et due forme ce projet de loi.


Une expérience qui sera renouvelée

Compte-tenu de la qualité du travail accompli et des débats qui se sont tenus sur une multitude de sujets environnementaux, sociétaux, sociaux, scolaires, culturels…, cette action devrait être renouvelée l’an prochain et élargie à davantage de collèges. Une belle manière d’aider les collégiens à s’approprier le rôle et les missions des institutions européennes et de faire prendre conscience de l’importance de l’UE dans notre quotidien.


Avec le Joli mois de l’Europe, beaucoup d’initiatives et d’événements à dimension européenne sont organisés en mai, et rassemblés sous un label commun, identifiés par un logo, le papillon de l’Europe. En savoir plus : https://www.jolimoiseurope-bfc.eu/le-joli-mois/ 

Photos Yves Petit

Info+
Ils ont dit

Philippe Alpy, vice-président du Département, représentant la présidente Christine Bouquin, et administrateur de la Maison de l’Europe en Bourgogne-Franche-Comté : « Je tiens à féliciter les collégiens et ceux qui les ont accompagnés pour le travail réalisé. Il est un peu hors du champ traditionnel mais fondamental. L’Europe, c’est notre quotidien. C’est aussi leur avenir qui se joue, notamment avec les élections européennes qui approchent. Ces 28 « ambassadeurs » ont montré beaucoup de maturité, d’analyse critique, de conscience environnementale, une formidable capacité à dialoguer et à organiser les débats sur des sujets de société centraux. Je suis plein d’espoir pour eux. L’Europe nous donne la chance de faire tomber les frontières et de pouvoir se déplacer, voyager plus facilement. J’espère qu’ils saisiront cette chance. »

Julien Péa, directeur de la Maison de l’Europe en Bourgogne-Franche-Comté : « Nous avions déjà mis en place des actions pour les lycéens sur l’appropriation de l’Europe. Nous avons voulu les adapter pour les collégiens. Cette formule leur permet de travailler également l’oral, l’argumentation, la recherche documentaire. C’est un exercice à la fois concret et complet. Il permet de travailler sur tous les pays de l’Union Européenne, de croiser les matières. Les collégiens ont une certaine maturité sur les enjeux sociétaux. Cet exercice leur permet de voir que, selon les sujets, des pays sont à la traîne, d’autres en avance et que l’Europe est là pour tirer tout le monde vers le haut. A titre personnel, ça met du cœur à l’ouvrage de voir cette fraîcheur, les idées qui ressortent. Les sujets arrivés en tête des votes, la généralisation des consignes pour recycler le verre, le droit à l’avortement et la stricte égalité femme-homme sont à cet égard très significatifs. »

Diaporama