icone

Conseil départemental des jeunes : une 1ère année fructueuse

[jeudi 20 juin 2019 12:58]

 Mercredi 19 juin, à l’Hôtel du Département, les collégiens du Conseil départemental des jeunes (CDJ) ont présenté, lors de leur Assemblée de mi-mandat, l’avancement de leurs trois projets et ont échangé avec Laurence Bouchet, philosophe, sur les obstacles au débat.

« Nous sommes dans le lieu de démocratie du Département, nous y étions d’ailleurs réunis lundi en Assemblée pour voter des décisions » : C’est sur ces mots que 35 jeunes du CDJ ont été accueillis Salle Joubert par Virginie Chavey, vice-présidente du Département en charge des collèges, qui représentait Christine Bouquin, présidente du Département.

Une exposition au Musée Courbet

Tiphaine Cachod, de Frasne, présidente du CDJ, a ouvert la séance en présentant le projet de sa commission du Haut-Doubs : « La thématique que nous avons choisi était la célébration du Bicentenaire Courbet. Nous avons donc choisi de lancer un concours de dessin dans les collèges de notre secteur. Chaque participant devait s’inspirer d’une œuvre du peintre pour réaliser une œuvre nouvelle ». Les dix dessins gagnants seront exposés au musée Courbet d’Ornans dès le 6 juillet.

 

Une journée sur le handisport en mai 2020

Le projet de la commission de Montbéliard est consacré aux Jeux Olympiques (JO) et Paralympiques (JOP), en vue des Jeux de Paris 2024. Les collégiens ont d’abord élaboré un quiz en trois parties : JO, JOP ainsi que le lien entre le Département et les JO. Nina Unal, de Sochaux, vice-présidente du CDJ, précise : « Nous avons été surpris de découvrir que finalement nous savions peu de choses sur les JOP qui existent pourtant depuis 1960. C’est pourquoi nous organisons pour mai 2020 une journée de sensibilisation au handisport à la Halle des sports de Sochaux. Tous les bénéfices de cette journée seront reversés à l’association Handicap International. »

 

Un quiz croisé enfant/parent sur la conduite routière

La commission de Besançon a travaillé depuis un an sur le thème de la sécurité routière. Deux des jeunes conseillers départementaux étaient même jurys au Challenge inter-collèges consacré à ce sujet (lien avec l’article). « Nous avons voulu, avec un questionnaire pour les parents et un autre croisé pour les enfants, confronter les réponses. Cela nous a permis de constater le décalage entre la manière dont les adultes pensent conduire et ce qu’en disent leurs enfants ! », explique Joseph Beristzki de Chatillon-le-Duc, 2e vice-président du CDJ.

 

"Quels sont les freins au débat et au dialogue ?"

 Pour clôturer cette session du CDJ, Laurence Bouchet, philosophe qui parcourt les routes avec sa « philo mobile » pour dialoguer afin de « mieux réfléchir », avait choisi comme sujet de discussion les obstacles au débat. Qu’est-ce qui peut nous empêcher de dialoguer, de débattre ? Qu’est ce qui freine quelqu’un à participer à un débat ? Autant de questions qui ont intéressées les jeunes. Certains ont évoqué le manque de confiance en soi, alors que d’autres ont parlé de machisme, ce qui a ensuite permis de parler de féminisme et d’égalité filles/garçons, notamment en débats publics.

Photos : Laurent Cheviet

 Page Instagram du CDJ

 

 

 

 

 

 

 

Le Conseil départemental des jeunes est une assemblée composée d'un représentant par collège (public et privé) du Doubs, soit 46 membres. Les élèves issus de 5e et de 4e sont élus pour deux années scolaires par l'ensemble des élèves de leur collège respectif. Le CDJ apporte à ces collégiens élus une connaissance de la vie locale et des institutions.

En savoir plus