icone

Un comité des usagers des routes départementales délocalisé

[mercredi 27 novembre 2019 15:22]
Nos services Les routes et infrastructures Thème Info
Transports
Routes et infrastructures
Un comité des usagers des routes départementales délocalisé

Pour la première fois depuis sa création en 2017, la réunion du comité des usagers des routes départementales n’a pas eu lieu au siège du Département à Besançon mais dans un centre d’exploitation routière. Pour une approche plus concrète des métiers et missions de ses agents.

Cette réunion s’est tenue mi-novembre, dans l’un des 20 centres d’exploitation routière, celui de l’Isle-sur-le-Doubs, sous la houlette de Thierry Maire du Poset, vice-président en charge des routes et des transports individualisés. En plus de l’étendue du rôle des266 agents des routes, elle a permis d’aborder l’organisation de la Direction des routes et infrastructures du Département, des centres d’exploitation routière, leur équipement, les engins et leur polyvalence (faucheuse l’été, saleuse l’hiver) et les différentes missions accomplies par ces hommes et femmes du Département.

Deux principaux types de mission

Ces missions sont principalement de deux ordres, celles touchant à l’entretien des infrastructures :
● Entretien courant des chaussées : bouchage de trous, réparations localisées, balayage
● Entretien des accotements, talus, fossés, aqueducs : fauchage, élagage, terrassement, curage
● Entretien des ponts et des murs : nettoyage, petits travaux de maçonnerie
● Travaux de signalisation : pose, remplacement, nettoyage des panneaux et balises
● Travaux spécifiques : marquage routier, pose et réparation des glissières de sécurité :
Celles qui concernent l’exploitation des infrastructures routières :
● Viabilité hivernale : patrouilles, déneigement / salage, pose et entretien des jalons
● Déviations de circulation : préparation et pose des panneaux
● Dégagement des routes : interventions sur accident, ramassage de pierres, branches…

Un vaste tour des thématiques

De nombreux autres thèmes ont été abordés durant ce comité : les 80km/h et leur influence sur l’accidentologie dans le Doubs (- 206 tués sur les routes concernées par la mesure contre + 37 tués sur les routes non concernées) ; les missions des 25 agents du Parc routier départemental qui, entre autres, gèrent et entretiennent plus de 1000 véhicules et engins. Il a été aussi question d’innovation routière. Thierry Maire du Poset : « c’est une orientation forte des élus du Département qui rejoint les préoccupations des usagers de la route. Leur attente est forte en matière en matière d’information sur les conditions de circulation. Nous explorons différentes pistes en la matière, comme les de panneaux connectés : des tests ont actuellement lieu sur le secteur de Baume-les-Dames, pour pouvoir donner à terme une information en temps réel aux usagers quant à la présence de gravillons sur les routes. C’est une préoccupation forte des motards. » D’autres domaines font aussi l’objet d’expérimentation et d’innovation, comme la viabilité hivernale avec des tests de thermologie pour un régler de manière dynamique les engins de salage en fonction de la température du sol et de l’humidité de l’air ; une action de recherche-développement est menée sur l’usure des pneumatiques (des gains de vie de 10 à 15% pourraient être attendus) ; l’expérimentation d’un gazole de synthèse (GTL) pour certains véhicules…
Une nouvelles fois, les échanges furent riches et variés. La politique cyclable du Département, dont certaines décisions doivent être finalisées, fera notamment partie des sujets abordés l’an prochain tout comme les aménagements de sécurité dans les agglomérations et un retour sur les innovations testées actuellement.

 

Diaporama