icone

Morteau-Montlebon : reprise des travaux sur le RD 48

[lundi 18 mai 2020 12:42]

Dès lundi 18 mai, le Département du Doubs poursuit les travaux engagés l’an dernier pour la reconstruction des quatre ouvrages situés sur la route départementale 48 entre Morteau et Montlebon, un axe local essentiel. Objectif : permettre de maintenir la circulation routière et assurer un bon écoulement du Doubs en période de crue.

C’est la reprise des chantiers sur les routes du Doubs. Les travaux entre Morteau et Montlebon consistent à démolir les quatre ouvrages d’art existants pour en réaliser de nouveaux en béton armé. C’est la continuité des travaux démarrés en 2019 qui avaient permis la création délicate des fondations profondes grâce notamment  à  l’installation de 24 pieux de 24 à 30 mètres de profondeur.

 

Réduire la gêne aux usagers

Pour maintenir la circulation, ces travaux se dérouleront par demi-ouvrage (sauf pour l’étanchéité et les enrobés).  La circulation, principalement pendulaire aux heures de pointes, sera gérée avec un sens unique par la RD 48 dans le sens Morteau – Montlebon. L’autre sens empruntera, en double sens, la voie communale de « Cornabey », la RD 47 puis la RD 437 dans le sens Montlebon - Grand-Combe Châteleu - Morteau. Ces dispositions permettent donc d’éviter les temps d’arrêts induits par les alternats.

 

Les commerces de Montlebon ouverts

Les travaux se dérouleront donc majoritairement sous sens unique de circulation. Deux périodes de fermeture de la circulation d’une durée de deux semaines chacune permettront la réalisation de l’étanchéité du tablier et des enrobés, vraisemblablement courant août et fin octobre.
Quelques interruptions ponctuelles de la circulation seront nécessaires lors de la pose des poutres à l’approche de la voie circulée, sans déviation de la circulation. Enfin, les commerces de Montlebon restent ouverts pendant les travaux.

 

Bientôt une voie modes doux

Après le chantier, à côté de la RD 48, une voie modes doux sera créée par les collectivités locales (communauté de communes du Val de Morteau et les communes de Morteau et de Montlebon). Une surlargeur des quatre ouvrages, financée par ces collectivités, a ainsi été intégrée au projet pour permettre le passage de cette future voie modes doux.

Coût des ouvrages : 2,6 millions d’euros.