icone

[COVID-19] Portraits : Quand accompagnement et solidarité coulent de source

[vendredi 8 mai 2020 08:55]

En cette période de crise sanitaire, le Département est plus que jamais mobilisé auprès des communes, leur groupement et autres syndicats mixtes pour garder, tous ensemble, la tête hors de l’eau. Et ce n’est pas nos agents, spécialistes des problématiques liées à l’eau et l’assainissement qui vous diront le contraire. Rencontre avec Sandrine Fromageot et Oswald Contursi, développeurs au service environnement et espace rural qui assurent assistance technique et administrative avec tout un réseau.

« Nos actions d’accompagnement dans le domaine de l’eau sont variées allant de l’assainissement collectif à la restauration et l’entretien de milieux aquatiques en passant par la protection de la ressource en eau et ce, en lien avec plusieurs partenaires publics et privés : Agence de l’Eau, Etat (Direction Départementale des Territoires 25), Chambre d’agriculture, délégataires de service public… », précise Sandrine Fromageot. Et en ces temps, nos deux agents gèrent en priorité, avec toute l’équipe du pôle eau, l’assistance dans les conseils concernant l’exploitation des stations d’épuration avec réactivité face aux dispositions réglementaires. La priorité est aussi « de continuer l’instruction des dossiers de demandes de subventions des communes et syndicats pour ne pas bloquer le démarrage des travaux prévus - et éligibles à une subvention du Département - pour améliorer les équipements qui visent à garantir la qualité de l’eau. Pour être subventionnées, les collectivités doivent avoir l’accord de la collectivité avant de démarrer », ajoute Oswald Contursi. Une continuité de service assurée essentiellement par voie dématérialisée à l’heure du confinement.

Préserver l’eau et la santé de tous

Au-delà des aspects administratifs et financiers, ils répondent aux attentes des collectivités soucieuses elles-aussi des règles sanitaires. « Il y a beaucoup de questions sur la protection de leurs propres agents mobilisés sur le terrain et sur la continuité de fonctionnement des stations d’épuration. Nous devons être en mesure de leur relayer toutes les informations réglementaires notamment sur la gestion des boues, les équipements de protection, leur déploiement, les plans de continuité… », ajoute Oswald Contursi qui, en plus de conseils techniques, assure avec son équipe une véritable veille sur l’évolution des mesures à prendre. « Nous réalisons des points réguliers avec les collègues sur l’actualité juridique, l’assistance technique via la messagerie, le téléphone portable ou les réunions en visio », ajoute Sandrine Fromageot. Des temps essentiels pour partager les bonnes pratiques face au Covid-19 - notamment dans la gestion des boues - suite aux retours d’expériences sur chaque secteur et un travail réalisable avec la mobilisation des agents de leur direction qui sont sur le terrain pour transmettre des éléments ou dossiers. « Le télétravail est ainsi efficient en période de confinement et nous permet de maintenir notre mission de service p