icone

Pont de L’Isle-sur-le-Doubs : Une première en France !

[mardi 4 août 2020 17:25]

Fin juin, le Département du Doubs a engagé des travaux importants de renforcement du principal des quatre ponts de RD683 traversant la ville, en utilisant un matériau nouveau, produit en Europe, prisé aux Etats-Unis mais pas encore utilisé en France. Cette technique nouvelle vient d’être contrôlée sur place et approuvée par le CEREMA (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement).

« Après la reprise des fissures par une injection de résine, nous collons sous les poutres un tissu en fibre de carbone à fort grammage, deux fois plus épais que celui utilisé d’habitude pour ce type de travaux. Ainsi, cela réduit considérablement la quantité de tissu pour une performance tout autant, voire plus, efficace », précise Jérôme Sabatier, chef du chantier de l’entreprise Freyssinet, chargée des opérations de pose du produit. Le renforcement concerne les cinq travées du pont, composées chacune de quatre poutres, soit 20 poutres de 17 mètres à traiter en sous face.

Cet axe routier essentiel pour les habitants et le transit est classé en 2ème catégorie pour les transports exceptionnels et en Route à grande circulation (RGC). Il supporte tout au long de l’année un fort trafic : 7 814 véhicules par jour dont 8,5 % de poids lourds. Le chantier prévu pour une durée de deux mois devrait être terminé fin août.

Des valeurs supérieures aux exigences demandées

Les 28 et 29 juillet, le CEREMA est venu sur place contrôler les travaux et l’efficacité de cette nouvelle technique. « Nous avons réalisé toute une série de tests, à la caméra infra-rouge par exemple pour vérifier que le tissu en fibre de carbone était bien collé sur les poutres. Nous avons également fait des essais d’arrachement sur les talons témoins posés la semaine précédente. Les résultats sont bons avec des valeurs supérieures aux exigences demandées, les travaux peuvent donc continuer.

Nous reviendrons pour une vérification de la pose de la fibre à 50% d’avancement et à la fin du chantier pour les 100%  », précise Jérémy Roth, responsable du contrôle des travaux de renforcement des ouvrages d’art au CEREMA Centre-Est.

« La route de demain »

Outre ce matériau nouveau pour le renforcement des ponts, le Département du Doubs est engagé depuis plusieurs années dans une démarche d’innovation pour « la route de demain », plus respectueuse de l’environnement : limitation des déchets, recyclage des matériaux et même abaissement des températures de fabrication du bitume pour limiter la consommation énergétique et les gaz à effets de serre.

 

Photos : Laurent Cheviet

Diaporama