icone

Installation au Conseil départemental

[mercredi 7 juillet 2021 17:20]

Albert Matocq-Grabot, le doyen des nouveaux élus, accompagné de Jeanne Henry, la cadette, ont ouvert jeudi 1er juillet l’assemblée d’installation du mandat 2021-2028 du Conseil départemental du Doubs. Après un vote à bulletin secret, Christine Bouquin a été réélue présidente de la collectivité.

« Agir sur le réel »

« Être présidente, pour moi c’est autre chose que piloter une administration ou animer nos échanges. Être présidente, c’est agir sur le réel, transformer notre territoire par une volonté, une envie de défendre ce territoire et ses habitants », a déclaré Christine Bouquin lors de son premier discours de présidente réélue, en Salle Joubert.

Un seul tour de scrutin aura suffi jeudi 1er juillet pour reconduire Christine Bouquin à la tête de la collectivité.  24 voix se sont portées sur sa candidature, douze voix sur celle de Raphaël Krucien, élu du canton de Besançon-6,
et deux élus se sont abstenus.

« Un projet bâti courageux et ambitieux »

Christine Bouquin, « heureuse et émue par cette confiance renouvelée par la majorité départementale », a ensuite évoqué le projet du mandat à venir, « un projet courageux, ambitieux et bâti sur des valeurs, sur nos valeurs. » Les derniers mois de campagne ont ensuite été évoqués : « Nous répondrons notamment aux trois préoccupations évoquées par les habitants : la dignité de la personne, le bien-vieillir notamment, la mobilité routière, numérique et enfin plus de proximité du Département sur tout le territoire. »

« Issue de cette terre d’engagement »

C’est aux électeurs de son canton que la présidente réélue s’est d’abord adressée :  « Tout d’abord je tiens à remercier les électeurs du canton de Maîche. Depuis 2001, leur confiance est le moteur de mon engagement. Leur territoire c’est le mien,  je suis issue de ces paysages, de cette terre d’engagement, de valeur où la solidarité est vécue avec simplicité, où l’on aime la convivialité, où on a l’amour du travail bien fait. Je veux leur dire ma fierté de les représenter dans cette belle assemblée départementale ».


Un conseil départemental hors-les-murs

Deux Doubiens sur trois ne se sont pas déplacés pour participer à cette élection locale. Un constat qui « interroge le fonctionnement même de nos institutions et menace la légitimité démocratique », selon Christine Bouquin, qui veut « construire un conseil départemental hors-les-murs et qui soit l’incarnation du territoire ».

Douze élus « force de proposition et d’opposition »

Raphaël Krucien a ensuite pris la parole pour le groupe Le Doubs social, écologique et solidaire composé de 12 élus dans l’assemblée : « Nous formulons le souhait de débattre dans le respect mutuel car la démocratie c’est aussi ça : pouvoir s’exprimer, échanger et débattre. Nous participerons dans la vie de la collectivité de façon constructive. Nous serons force de proposition et d’opposition ».

 

Deux élus indépendants


Martine Voidey et Frédéric Barbier, élus du canton de Valentigney, ont évoqué leur plaisir de retrouver la Salle Joubert « pour pouvoir servir le territoire et contribuer aux actions concrètes ». Ils ont choisi de siéger de manière indépendante avec leur « sensibilité de socio-démocrate ».

 

 

 Les 11 vice-présidentes et vice-présidents


1er vice-président : Ludovic Fagaut (canton de Besançon 5)
2ème vice-présidente : Florence Rogeboz (canton de Pontarlier)
3ème vice-président : Philippe Alpy (canton de Frasne)
4ème vice-présidente : Béatrix Loizon (canton d’Ornans)
5ème vice-président : Denis Leroux (canton de Morteau)
6ème vice-présidente : Chantal Guyen (canton de Besançon 2)
7ème vice-président : Jean-Luc Guyon (canton de Montbéliard)
8ème vice-présidente : Patricia Lime-Vieille (canton de Valdahon)
9ème vice-président : Serge Rutkowski (canton de Besançon 3)
10ème vice-présidente : Jacqueline Cuenot-Stalder (canton de Morteau)
11ème vice-président : Olivier Billot (canton d’Ornans)

Photos : Jack Varlet et Lionel Georges