icone

En 2022, le Département s’engage pour une relance économique et solidaire pour tous

[dimanche 6 février 2022 10:00]
Nos services Newsletter En 2022, le Département s’engage pour une relance économique...

Avec 616,6 millions d’euros (M€) votés pour 2022, en hausse de 30 M€ par rapport au budget primitif 2021, les élus du Département ont adopté, en Salle Joubert à Besançon, lundi 13 et mardi 14 décembre 2021, un budget ambitieux, responsable et tourné vers les solidarités humaines.

« Nous sommes fiers de nos choix pour 2022 et en particulier de notre engagement fort pour les personnes les plus fragiles et pour les salariés des secteurs de l’enfance, du handicap et des services à domicile. Grâce aux marges de manœuvre dégagées, nous avons voté un budget ambitieux et dynamique qui agit sur la vie quotidienne des habitants du Doubs, qui crée de la richesse et qui fait vivre les solidarités humaines », a précisé Christine Bouquin, présidente du Département, mardi 14 décembre 2021, en clôture des deux journées de débats budgétaires « riches, approfondis et vifs ».  

Une relance solidaire pour les habitants

Soutien concret à notre système de solidarité en direction des personnes âgées et handicapées ou des enfants confiés par des revalorisations pour :

Les professionnels des secteurs de la protection de l’enfance et du handicap (maisons d’enfants à caractère social, foyers de vie, foyers d’accueil médicalisés…) : 100 € nets mensuels dès le 1er janvier 2022 

Les salariés des Services de l’aide et de l’accompagnement à domicile (SAAD) qui interviennent auprès des bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) et de la Prestation de compensation du handicap (PCH) :

  • Prise en charge complète par le Département de la revalorisation des salaires de tous les SAAD associatifs, dans le cadre de l’avenant 43 dit « avenant Bourguignon »
  • Augmentation de14% de la dotation départementale versées aux autres SAAD sous contrat avec le Département, par souci d’équité, pour tous les salariés des prestataires
  • Revalorisation du tarif socle qui passera ainsi de 18 à 22 euros (+20 %) pour les SAAD hors contrat avec le Département, ce qui se traduira également par une revalorisation salariale de leurs employés.

Le « bien-vieillir » dans le Doubs

Améliorer les conditions d’accueil en Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et développer un habitat accompagné, partagé et inséré dans la vie locale qui offrira aux seniors et aux personnes handicapées une alternative entre le domicile et les établissements d’accueil existants. Premières places en habitat intermédiaire prévues dès 2022 avec comme objectif la création de 350 places d’ici 2024.

Le plan enfance-famille de 12 M€

Voté en septembre 2021,il se déploiera entre 2022 et 2025 : augmentation des moyens pour la prévention et large extension de l’offre d’accueil en matière de protection de l’enfance avec, à terme, 169 places ouvertes d’ici 2025.

Insertion

Les prévisions pour l’emploi s’annonçant bonnes pour 2022, le nombre d’allocataires du Revenu de solidarité active (RSA) devrait se stabiliser. Le Département, qui fait partie des territoires pilotes pour le Service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE), proposera en 2022 de nouvelles actions en lien avec les acteurs de l’emploi et de l’insertion comme le Salon des recruteurs le 22 mars 2022 à Micropolis à Besançon : un rendez-vous pour trouver des solutions dans les métiers « en tension » : hôtellerie-restauration, bâtiment, aide à la personne et industrie.

 

Accompagner fortement la relance économique du Doubs

Grâce à un niveau d’investissement très élevé (121 M€ dette comprise- 98,6 M€ hors dette) pour 2022, le Département soutient à la fois des secteurs d’activité (notamment le bâtiment et les travaux publics) mais aussi l’attractivité du territoire et le maintien ou l’amélioration des services rendus aux habitants du Doubs. Ce haut niveau d’investissement permettra ainsi de soutenir l’emploi et la relance économique via en particulier :

  • La mobilité et les infrastructures routières : 31,8 M€
  • Les travaux dans les collèges : 28,7 M€
  • L’accompagnement pour les projets du secteur communal (8,2 M€)
  • La transition climatique et la préservation de l’environnement sont une préoccupation commune à toutes les politiques départementales. Un soutien tout particulier en 2022 sera porté aux projets locaux en faveur de la gestion de l’eau (assainissement, protection des milieux aquatiques et préservation de la ressource en eau).

 

> Tous les chiffres en détails