icone

Jeunesse : objectif réussite !

Thème Collectivités Jeunesse : objectif réussite !

La réussite éducative et l’inclusion sociale des jeunes figurent parmi les priorités du projet départemental C@P 25. Cela se traduit dans les compétences historiques du Département, comme la Protection de l’enfance, la lecture publique ou encore l’enseignement musical. Et cela se traduit aussi par des interventions (ingénierie, assistance à maîtrise d’ouvrage) et des aides financières aux communes et EPCI (Établissements publics de coopération intercommunale). Ces politiques favorisent la mise en place de services aux familles et facilitent l’inclusion sociale des jeunes.

Les services à la Petite enfance

Les aides départementales peuvent porter aussi bien sur la construction ou la réhabilitation des établissements scolaires, des locaux destinés à la restauration scolaire et au périscolaire, des halte-garderies, micro-crèches, crèches et multi-accueils. Ce qui représente un budget départemental (en investissement) de 2 millions d’euros par an sur les trois dernières années pour des projets d’un coût très variable.

Les équipements sportifs et les terrains multisports

Le Département encourage la mutualisation des équipements entre les associations locales pour optimiser leur occupation. Il accorde d’ailleurs une bonification de 10% du taux de subvention lorsque les collégiens sont accueillis gratuitement.
Ce budget départemental (en investissement) s’élève à 700 000 € en moyenne annuelle sur les trois dernières années. Soit une trentaine de projets par an d’un montant variant de 10 000 à 400 000 €.

Par ailleurs, le Département encourage la pratique de la natation et du ski : 16 000 élèves de l’enseignement primaire en bénéficient chaque année. Budget : 200 000 € de subventions de fonctionnement.

Gymnase d'Isle sur le Doubs

Les salles socio-culturelles, salles de musique, médiathèques intercommunales et bibliothèques-relais

Les aides concernent aussi bien la création que la rénovation de ces services à la population. La mutualisation entre les utilisateurs est recherchée là aussi.
Le budget départemental (en investissement) est en moyenne de 340 000 € sur les trois dernières années. Soit 25 à 30 projets par an, pour des montants très variables.

Responsable du Schéma départemental d’enseignement artistique, le Département veille sur le maillage du territoire et sur la qualité des enseignements de 43 écoles de musique dont 11 à vocation structurante sur un réseau de communes. Près de 700 000 € de subventions de fonctionnement sont attribués chaque année sur différents critères (nombre d’élèves, masse salariale, formations assurées…).

Centre de ressources pour toutes les bibliothèques des communes de moins de 10 000 habitants, la Médiathèque départementale développe une offre de services numériques via Media-Doo. Elle fournit des ouvrages, forme les professionnels et les bénévoles, propose des expositions, apporte une expertise en matière d’organisation et d’aménagement, et elle instruit les demandes d’aides financières. En effet, le Département soutient la création de postes de bibliothécaires en prenant en charge le salaire pendant trois ans, de façon dégressive (50%, puis 30% et 10%).

Médiathèque de Baume-les-Dames
Formation des bibliothécaires

Aires de jeux ouvertes et parcours de santé

Le budget départemental consacré à la création d’aires de jeux pour enfants complétées de parcours de santé est d’environ 30 000 € en moyenne par an.

Les contrats territoriaux jeunesse

Ce dispositif permet de proposer aux jeunes des activités encadrées par un animateur. Il associe le Département, la commune ou l’intercommunalité, le collège du secteur et une association support d’animation. Il est appelé à évoluer avec la mise en place des contrats de territoire.

Médiathèque de Quingey

Cette liste d'interventions n'est pas exhaustive.