Mentions légales | .Mes favoris

 

L'environnement

environnement

Rivières, forêts, lacs, pelouses sèches, marais : parce que les ressources naturelles du Doubs sont aussi précieuses que fragiles, il est de notre responsabilité de les préserver.

Eaux vives

Au cœur de la politique environnementale du Département, l’eau et en particulier la qualité des rivières. Un patrimoine naturel à protéger d’où la création d’un comité départemental de l’eau...

Assainissement

Le Département, en lien avec l’Agence de l’eau,  accompagne les communes et communautés de communes dans la prise en charge de la compétence eau/assainissement. Il met aussi en place des outils de connaissance de la qualité des eaux comparables au dispositif de métrologie déjà en place sur le Loue.

Biodiversité

Les Espaces Naturels Sensibles sont une vitrine de la diversité des milieux naturels du Doubs. Des sites remarquables pour sensibiliser habitants, touristes et jeunes publics à la faune et la flore de nos territoires. Mais préserver la biodiversité, c’est aussi chaque jour, sur l’ensemble de nos actions : routes, agriculture, bâtiments…

Développer l’énergie bois 

Avec une couverture forestière sur 43% de son territoire, dont plus de la moitié de forêts publiques, le Doubs dispose d’une ressource énergétique à fort potentiel. Le Département favorise l’utilisation du bois énergie en filière courte et de proximité, en accompagnant les projets des collectivités. Ainsi, plus d’une centaine d’installations de chauffage automatique au bois sous maîtrise d’ouvrage publique a été soutenue depuis une quinzaine d’années.

Les principaux objectifs de cette politique volontariste, qui est traduite dans le Plan bois énergie et développement local du Doubs, s’inscrivent pleinement dans la transition énergétique et à la lutte contre le changement climatique, tout en contribuant au développement de l’économie des territoires et de l’emploi local :

  • substituer des énergies fossiles par une énergie renouvelable et locale,
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre,
  • diminuer les charges de fonctionnement des collectivités,
  • consolider la filière régionale d’approvisionnement en combustible bois,
  • développer une activité économique non délocalisable, plutôt que d’exporter des devises pour l’achat de combustibles.
  • 8,3M€ consacré à l’environnement en 2016
  • 1645 km de cours d’eau
  • 718 ha de plans d’eau
  • 43% de surfaces boisées dans le Doubs (moyenne nationale : 28%)
  • 18 Espaces Naturels Sensibles reconnus d’intérêt départemental