icone

Handicap : Busy rend sa mairie accessible à tous

Rubrique Doubs et vous Sur votre territoire Thème Aménagement Handicap : Busy rend sa mairie accessible à tous

Le rez-de-chaussée de la mairie a été entièrement réadapté et remis à neuf pour permettre l’accès des personnes handicapées. Six mois de travaux et un effet peau neuve pour les locaux administratifs, installés dans l’ancien presbytère du village.

Le contexte

Imposée par la loi et par l’évolution de la société avec le vieillissement de la population, la mise en accessibilité des bâtiments accueillant du public était devenue nécessaire pour Busy.  Dès 2016, le conseil municipal réfléchit à cette problématique, envisageant un temps de construire une nouvelle mairie. Budget oblige, l’aménagement des locaux avec une mise aux normes pour répondre à l’accessibilité en vigueur s’avère le meilleur compromis. Le projet est lancé en mars 2017 et livré en avril dernier.

Les travaux

Avant le premier coup de pioche en octobre 2017, une partie des services municipaux étaient à l’étage, notamment le bureau du maire et le secrétariat, accessibles par un escalier.

Tous deux ont désormais rejoint le rez-de-chaussée, lumineux et spacieux, qui s’ouvre sur un large hall d’entrée, avec un grand accueil vitré pour le secrétariat, mêlant murs blancs et bois blond.

De plain-pied également, une grande salle des mariages mutualisée qui jouera plus souvent le rôle de salle du conseil municipal… « Car nous n’avons pas de mariage tous les samedis », sourit le maire, Alain Felice. L’espace est clair, percé d’une nouvelle fenêtre et agrémenté d’un coin kitchenette, utile pour les réunions du village (galette des rois, repas des anciens, etc.). À proximité se trouvent des toilettes adaptées aux PMR (Personnes à mobilité réduire). L’ensemble des huisseries a été remis à neuf, en bois doré, laissant son cachet aux murs épais de 40 cm de cet ancien presbytère.

Le mot du maire

Cette obligation de travaux laisse un goût amer à Alain Felice : « L’Etat avait promis qu’il prendrait à sa charge une partie du financement. Au final, les travaux sont faits et nous ne toucherons rien. La dotation qu’il a accordée au Doubs s’élevait à 400 000 €. Il y a eu 700 000 € de demandes. Nous n’avons pas été retenus… »

Le montage financier

Busy, dont Alain Felice préside à la destinée depuis quatre mandats, a une situation financière saine, « ce qui nous a permis de faire un emprunt de 100 000 €, tandis que le Département nous a alloué la somme de 41 729 € €, pour un montant de travaux de 138 096 € HT. » C’est l’une des toutes premières réalisations prises en charge par le contrat P@C "Porter une action concertée" passé entre le Département et le Grand Besançon.

 

Photos : Jack Varlet