icone

Salon des recruteurs : bilan positif un mois après

Le Département du Doubs organisait mardi 22 mars dernier la première édition du Salon des recruteurs à Besançon-Micropolis. 2500 personnes sont venues à la rencontre des 110 exposants représentant 14 secteurs d’activité différents. Fin avril, 400 seconds entretiens étaient fixés entre les visiteurs et les exposants. Des recrutements étaient déjà consolidés. Un premier bilan positif qui sera affiné en juin puis en septembre 2022.

 

Seconde édition en mars 2023

60 entreprises ont répondu à l’enquête réalisée un mois après le Salon des recruteurs. 15 recrutements étaient déjà consolidés sept jours après, dont cinq Contrats à durée indéterminée. « Ce bilan, avec également 400 seconds entretiens positionnés un mois après, confirme la réussite de ce Salon des recruteurs organisé mardi 22 mars à Besançon-Micropolis. Bravo à toutes les personnes impliquées dans cet événement organisé de manière collégiale avec les branches professionnelles et les chambres consulaires. Le retour à l’emploi reste au cœur de notre projet départemental et de notre politique d’insertion des bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA). Et nous pouvons déjà annoncer qu’une deuxième édition du Salon des recruteurs sera organisée en mars 2023 », affirme Ludovic Fagaut, vice-président du Département du Doubs en charge du retour à l'emploi, de l’insertion et de l’action sociale. Deux autres bilans, trois et six mois plus tard, permettront d’affiner ces premiers chiffres.

 

Prochains bilans en juin et septembre 2022

« Depuis le Salon, les acteurs de l’insertion présents ce jour-là nous font des retours très encourageants. Certaines Structures d’insertion par l’activité économique (SIAE), qui peinent à recruter des personnes en CDDI (contrat à durée déterminée d’insertion), nous expliquent avoir pris des contacts importants pour ce type de contrats. Nos partenaires institutionnels et consulaires sont également satisfaits de ce premier Salon. Certains, qui fréquentent souvent ce type de rendez-vous, étaient agréablement surpris du monde et des différents publics qui se sont présentés : demandeurs d’emploi, personnes en reconversion, étudiants, bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA)… », détaille Dany Essenpreis, directeur de l’insertion au Département du Doubs.

 

Des demandeurs d’emploi préparés en amont

L’objectif du Salon des recruteurs était double : aider les bénéficiaires du RSA et les demandeurs d’emploi à retrouver du travail et soutenir les entreprises, en particulier dans les secteurs en tension, en recherche de main d’œuvre. Pour aider les demandeurs d’emploi à préparer ce Salon, un travail important a été effectué en amont avec eux par les travailleurs sociaux de la collectivité, avec Pôle emploi et les autres acteurs locaux de l’insertion : travail sur les Curriculum vitae, préparation d’entretien d’embauche, explication du fonctionnement du Salon…

 

En lien avec le Plan départemental pour l’insertion et l’emploi (PDIE)

Le Salon des recruteurs s’inscrit dans la poli­tique départementale qui vise à coordonner l’intervention des acteurs sociaux et écono­miques autour des objectifs d’accès et de retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA. C’est également un enjeu fort de l’engagement du Conseil départemental à la mise en œuvre du Service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE) sur le territoire départemental, dont le plan d’actions sera annoncé d’ici fin 2022 (lien vers la page SPIE en cours de finalisation).

 

Retour sur le Salon : une forte fréquentation et des branches professionnelles au rendez-vous

2500 personnes sont venues au Salon des recruteurs mardi 22 mars dernier à Besançon-Micropolis à la rencontre des 110 exposants dont 97 entreprises présentes, venant de 14 secteurs d’activité. « Très content de voir le nombre de personnes présentes dès l’ouverture du Salon, une belle surprise », précise Jean-Luc Quivogne, président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI)  Saône-Doubs ; « À peine arrivée au Salon, on m’a annoncé que des offres étaient déjà pourvues, déjà un succès », raconte Manuela Morgadinho, présidente de la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) du Doubs ; « Dès 9h30, il y avait du monde devant le parc des expositions, les personnes sont motivées, c’est essentiel », explique Dominique Viprey, président de la Fédération française du bâtiment du Doubs ; « Une belle organisation, beaucoup de monde... et l’endroit s’y prête bien », déclare Henri Venet, directeur général de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) du Doubs.

 

Photos : Mickaël Sire ; Vidéo : Valentin Gloriod