icone

L’Isle-sur-le-Doubs : un plan d’actions ambitieux

Rubrique Doubs et vous Sur votre territoire L’Isle-sur-le-Doubs : un plan d’actions ambitieux

L’Isle-sur-le-Doubs, commune de 2 967 habitants (chiffre 2019) traversée par deux bras du Doubs, se transforme ! Depuis 2019, de nombreux aménagements ont été menés, soutenus par le Département du Doubs, et des projets sont en cours pour une meilleure qualité de vie, comme l’expliquent le maire Alain Roth et son adjoint en charge des projets, travaux et de l’urbanisme Michel Laurent.

 

Des aménagements sécurisants...

Terminés en 2019, les travaux du parvis de Lattre de Tassigny avec l’instauration d’une zone bleue, privilégiant ainsi l’arrêt minute, ont transformé cet espace de rencontres, repensé pour améliorer la cohabitation entre les différents usagers et pour plus de sécurité. Même objectif pour l’aménagement du secteur Magny/Bourlier, devenu une place apaisée et sécurisée, où les espaces dédiés à la voiture ont été limités pour plus de confort et de sécurité des piétons et des cyclistes. Un aménagement qui s’est accompagné du déplacement du Monument aux morts vers un secteur plus calme et de la remise en fonction de la fontaine. Le Département a soutenu les travaux d’aménagement du bourg et de sécurité à hauteur de 257 235 euros.

… et favorisant les modes doux

« Nous voulons donner plus de place aux modes doux, en supprimant par exemple progressivement le stationnement linéaire au profit d’un stationnement en poche et en permettant de se déplacer autrement, avec la refonte de la signalétique », informe Michel Laurent. En cohérence avec cette démarche, plusieurs réalisations ont été effectuées :

  • la passerelle sur le canal du Rhône au Rhin, en bois naturel (82 095 euros d’aide du Département), qui relie les deux secteurs commerciaux et facilite les déplacements en mode doux, notamment pour les personnes à mobilité réduite.
  • la réalisation de la halte véloroute, le « Relais du Petit Doubs » (soutien du Département de 60 730 euros) offrant des services attendus : espace extérieur ou abrité avec tables de pique-nique, toilettes, eau potable, casiers consignes sécurisés (avec prises pour recharge portable), centrale de réparation vélo…
  • la délocalisation et l’agrandissement du pôle sportif (subvention départementale de 74 709 euros), pensé également pour être un lieu convivial (point d’eau, bancs etc.), avec la restauration de la piste d’athlétisme ou encore la création d’une pumptrack (parcours fermé de vélo) en tout enrobé où se côtoient bmx, trottinettes, patins à roulettes. « C’est un équipement qui attire, s’enthousiasme Alain Roth. Il y a toujours du monde et même des personnes venant d’assez loin ».

À noter également la réalisation d’une passerelle sur la véloroute, financée intégralement par le Département à hauteur de 263 095 euros dans le cadre de la politique cyclable.

Des projets en bonne voie

La mairie porte par ailleurs de nombreuses réalisations pour la transformation de la commune, dont « La Halle aux Grains » qui sera réhabilitée en un véritable espace de rencontres et d’échanges culturels (EREC) de près de 1000 m2.

En projet également la réhabilitation de l’école Bourlier avec d’ores et déjà l’installation d’une chaufferie bois. Le Département soutient aussi la création prochainement de modules sportifs inclusifs sur le pôle sportif, dans le cadre de sa démarche « Partageons nos sports ».

 

« Ces réalisations et projets participent à donner une autre image de la commune. Notre volonté est de donner envie à des familles de venir s’installer à L’Isle-sur-le-Doubs, d’autant que nous avons des atouts à faire valoir, en termes de services, de commerces, de qualité de vie ».

 Photos : Laurent Cheviet