icone

Cet hiver, avec vous, le Doubs met le cap sur la sécurité !

Même si ce n’est pas l’une de ses compétences obligatoires, la sécurité routière est au cœur des préoccupations du Département.
Avec pas moins de 3 700 km de routes départementales (RD) à gérer, à entretenir et à aménager, la question de la sécurité routière fait partie intégrante de son quotidien.

Aussi, le Conseil départemental encourage les bons comportements et le partage des bonnes pratiques, tout au long de l’année, à travers une vaste campagne de communication à l’attention des usagers.

Sécurité routière : anticiper et prévoir !

Avant de démarrer le moteur, surtout en cas de mauvais temps, s’informer sur l’état des routes et des conditions de circulation est fortement conseillé. En complément des informations transmises par les médias sur les conditions météorologiques et sur l’état du trafic routier (Météo France, Bison futé, bulletins des chaînes télévisuelles et des radios locales, applications), le Département met à la disposition du public son site www.inforoute25.fr, disponible sur les smartphones, et son service de webcams. Régulièrement actualisés, ces services permettent, en un coup d’œil, de bien préparer son trajet sur notre territoire, voire de différer ou annuler son départ en cas de très mauvais temps ou de circulation bloquée.


Pour alimenter ce site, le Département a mis en place une veille opérationnelle. Concrètement, selon les prévisions météorologiques partagées la veille en fin d’après-midi, jusqu’à 16 patrouilleurs de la Direction des Routes et Infrastructures et des Transports (DRIT) du Département sillonnent le réseau tous les jours dès 3h ou 4h du matin. Ils déclenchent des interventions avant 5h en fonction des observations et de l’analyse qui est faite. Ces opérations sont ensuite renouvelées selon l’évolution de la situation.

www.inforoute25.fr

 

 

L’hiver, on s’équipe !

Pendant la période hivernale, les automobilistes sont invités à équiper leur véhicule de pneus neige, plus précisément dès que la température moyenne est inférieure à 7°C. Adaptés à toutes les conditions hivernales, leur gomme plus tendre et leurs sculptures plus profondes améliorent l'adhérence et le freinage. Il est indispensable d'équiper les quatre roues afin de conserver une efficacité similaire à l'avant et à l'arrière.

Adoptez les bonnes pratiques, adaptez votre conduite !

En hiver, adopter  les pneus neige, c’est bien ! Et redoubler d’attention, c’est mieux ! Sensible à la sécurité sur ses routes, le Département du Doubs multiplie les efforts pour des déplacements plus sûrs pour tous. Déneigement, salage, signalisation adaptée, aménagements, information… les équipes du Département sont mobilisées pour votre sécurité. Mais, tous les dispositifs du monde ne peuvent éviter à eux seuls les accidents. Dans ce domaine, c’est à chacun qu’il revient de démontrer son talent ! Alors, n’oubliez pas quelques petits gestes simples qui peuvent sauver votre vie et celles des autres, à savoir :

 

  • Veillez à l’état des équipements de votre véhicule : pneus, batterie, éclairage, essuie-glaces, lave-glace
  • Prévoyez l’éventualité d’une situation de blocage : vêtements chauds, carburant en quantité suffisante...
  • Enlevez la poudreuse sur votre voiture avant de prendre la route
  • Allumez vos feux de croisement ou anti-brouillard
  • Même équipés de pneus neige, réduisez votre vitesse
  • Freinez doucement et évitez toute manœuvre brutale
  • Mettez de la distance avec la voiture qui vous précède
  • Ouvrez bien les yeux à l’approche d’un carrefour, d’un rond-point…
  • Laissez la place aux engins de déneigement et salage et ne tentez pas de les dépasser

Liens :

http://www.doubs.fr/index.php/viabilite-hivernale
http://www.doubs.fr/index.php/les-routes-et-infrastructures
http://www.doubs.fr/index.php/amelioration-et-securisation
http://securiteroutiere.doubs.fr

Focus :

Pour le Département, la sécurité n’est pas un vain mot !


Chaque jour sur les routes départementales, la sécurité est au cœur des actions des équipes de la Direction des Routes et Infrastructures et des Transports (DRIT). Elle se traduit par :

  • des interventions sur les sections et itinéraires les plus accidentogènes (amélioration de la visibilité, rectification du tracé, modification de carrefours, réfection des bordures de route, mise en place de glissières de sécurité…).
  • des actions de prévention (radars pédagogiques, opérations de sensibilisation…).
  • l’accompagnement des communes pour les traversées d’agglomération.
  • le développement de partenariats pour améliorer la sécurité du réseau.
  • des audits indépendants sur 26 sections de RD où les accidents sont nombreux et dont les résultats permettent de définir un programme spécifique de sécurisation.