icone

Enfance-famille : le plan de prévention du Département pour 2021-2022 soutenu par l’État

[vendredi 29 octobre 2021 10:43]

Mercredi 27 octobre, Christine Bouquin, présidente du Département, et Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles ont signé, au Centre médico-social de Besançon-Planoise, le contrat départemental de prévention de l’enfance et de la famille : un engagement pour 2021 et 2022 afin de garantir à chaque enfant les mêmes chances et les mêmes droits.

 

« Cette inscription officielle à la Stratégie nationale de la prévention et de la protection de l’enfance est un moment important, une étape essentielle qui complète les deux plans que les élus du Département ont voté en 2021, en mars dernier et tout récemment, en septembre 2021, avec 12 millions d’euros dédiés à l’enfance et à de la famille », a souligné Christine Bouquin mercredi 27 octobre au Centre médico-social de Besançon-Planoise, au côté de d’Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé et en présence notamment de Patricia Lime-Vieille, vice-présidente du Département en charge de l’enfance et de la famille.

 

« Un Département qui n’a pas attendu pour agir »

Après avoir rencontré les professionnels sociaux du Département et entouré de nombreux élus locaux, Adrien Taquet a signé la convention avec Christine Bouquin, présidente du Département, Jean-François Colombet, préfet du Doubs et Mohamed Si Abdallah, directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté. « Je suis ravi d’être ici, dans un Département qui n’a pas attendu pour agir et heureux de rencontrer les professionnels de ce centre médico-social. Bien qu’étant une compétence allouée au Département depuis 1983, l’État doit prendre ses responsabilités et être au rendez-vous de cette promesse républicaine de protection de tous les enfants de France », a expliqué Adrien Taquet devant un ensemble d’élus et de professionnels sociaux du Département du Doubs.

 

Le recrutement de plusieurs professionnels de santé

Cette contractualisation intervient dans le cadre de la Stratégie nationale de la prévention et de la protection de l’enfance pour garantir à chaque enfant les mêmes chances et les mêmes droits. Grâce à cette convention, le Département bénéficiera de la prise en charge par l’Etat de 2,8 millions d’euros (M€) des 5,4 M€ dédiés à l’augmentation des moyens pour la prévention pour 2021 et 2022. Cela se traduira, en matière de protection maternelle et infantile (PMI), par la mise en place d’actions pour atteindre d’ici fin 2022 un taux de couverture par la PMI d’au moins 20 % d’entretiens prénataux précoces, l’amélioration de l’accompagnement des parents, des actions en faveur de l’inclusion des enfants en situation de handicap, le recrutement de plusieurs professionnels de santé, comme des sages-femmes et des psychologues.

 

Photos : Yves Petit

Diaporama